×
6 807
Fashion Jobs
LANVIN
Vip&PR Manager
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsables Contrôle de Gestion
CDI · PARIS
MORGAN PHILIPS EXECUTIVE SEARCH
Responsable Trafic et Acquisition F/H
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Animateur Régional F/H/n
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Chef (fe) de Projet Architecture Retail Luxe
CDI · PARIS
DEPECH'MODE PARIS
Responsable Paie et Adp Maison de Luxe
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
Responsable Marketing et Communication - Lead Generation Manager H/F
CDI · GOMETZ-LE-CHÂTEL
GROUPE BEAUMANOIR
Controleur de Gestion Achat (H/F)
CDI · SAINT-MALO
PRESCRIPTION LAB
Responsable Marketing et Business Développement E-Commerce
CDI · LEVALLOIS-PERRET
P.LAB BEAUTY
Chargé(e) de Développement Commercial - p.Lab Beauty
CDI · LEVALLOIS-PERRET
EMINENCE SAS
Chef de Projet E-CRM
CDI · AIMARGUES
MAISON GOYARD
Contrôleur Financier
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsable E-Commerce Paris
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Responsable Régional(e) Retail Nord, Paris ou Lille H/F
CDI · LILLE
KARA
Chef de Projet Événementiel Anglais H/F
CDI · PARIS
MARINE SERRE
Directeur(Ice) de Production & Qualité
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Opérateur Logistique H/F
CDI · LYON
LUXURY OF RETAIL
Animateur Réseau Pharmacie - Cannes - CDI 28h - H/F
CDI · CANNES
WINNING SEARCH
Contrôleur de Gestion Sociale - H/F - Neuilly-Sur-Seine (92)
CDI · NEUILLY-SUR-SEINE
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Aulnay Sous Bois
CDI · MONTREUIL
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - la Défense CDI
CDI · LA DÉFENSE
Publié le
24 févr. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Puma culmine à 6,8 milliards d'euros de ventes en 2021

Publié le
24 févr. 2022

Malgré les difficultés de production et de transport, Puma franchit un nouveau cap en 2021. L'équipementier allemand a vu ses ventes atteindre 6,8 milliards d'euros contre 5,2 milliards en 2020 et 5,5 milliards en 2019. Et son activité aurait pu être au-delà si sa chaîne d'approvisionnement avait été fluide. En effet, sur le dernier trimestre, le groupe a enregistré une progression de "seulement" 14%, avec un recul de ses ventes de plus de 5% sur l'Asie-Pacifique... compensée par des progressions de 15% en Europe (EMEA) et de 31% en Amérique.


Dua Lipa pour Puma - Puma


Sur l'ensemble de l'exercice, Puma affiche des progressions à deux chiffres dans toutes les régions et toutes les catégories de produits. Pour la première fois la zone Amériques, où le groupe a notamment pu s'appuyer sur la notoriété grandissante de LaMelo Ball en NBA, la réussite internationale de Max Verstappen pour la première fois champion du monde de Formule 1 et l'impact de la chanteuse Dua Lipa, devient le premier moteur d'affaires du groupe dirigé par Bjorn Gulden. Les équipes de Puma Amérique du Nord et le marketing international du groupe se sont installés dans un nouveau siège à Sommerset, à proximité de Boston. Comme pour valider cette décision, les ventes sur la zone ont donc progressé de près de 54% à 2,640 milliards d'euros. Une croissance bien plus importante que celle de l'éternel rival allemand Adidas sur la zone (+25% sur les trois premiers mois de son exercice 2021-22 dont les résultats annuels seront présentés le 9 mars). La zone Europe Moyen-Orient Afrique, n'est pas loin avec 2,532 milliards, en hausse de plus de 28%, la marque étant notamment l'équipementier de l'Italie qui a gagné l'Euro de football. Enfin l'Asie-Pacifique progresse de près de 11% à 1,637 milliard, avec de fortes hausses en Inde, Japon et Océanie.

Le groupe, dont la spécificité par rapport à Nike et Adidas, est de conserver un fort focus sur le wholesale, a constaté une progression de 35% de ses ventes en gros à plus de 5 milliards d'euros. Ses ventes en direct se sont améliorées de près de 23%, avec une hausse de 11% de l'e-commerce, notamment via l'ouverture de sites au Mexique, en Argentine et aux Emirats Arabes Unis, et de 30% de ses ventes dans son réseau physique.


Puma affiche ses résultats 2021 - Puma


Côté produits, la chaussure continue de mener le bal avec une croissance de 36% à 3,164 milliards, soit plus d'un demi-milliard d'euros de plus qu'en 2019. Le groupe souligne que ses modèles RS, RIDER et CALI connaissent de bons taux de sortie. La marque est aussi montée en puissance dans le textile en franchissant les 2,5 milliards de vente en 2021, avec une croissance de près de 29%. Enfin l'Accessoire a passé le cap du milliard de ventes (1,124 milliard) après une poussée de 27%.

Au-delà de ces performances, Puma n'a toutefois pas encore retrouvé son niveau de rentabilité de 2019, lorsque sa marge brute était de 48,8%. Sur l'année, celle-ci était de 47,9%, avec une amélioration notoire sur le dernier trimestre, à 48,2%. L'Ebit, son résultat opérationnel, a lui bondi. Il est passé de 209 millions à 557 millions. La croissance est aussi impressionnante par rapport à 2019. A l'époque l'Ebit était de 421 millions d'euros. Pour autant Puma n'entend pas s'arrêter là. Le groupe annonce tabler sur une croissance des ventes d'au moins 10% et d'un résultat opérationnel compris entre 600 et 700 millions d'euros... Soit une progression en la matière de l'ordre de 7,7% à 25,7%.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com