Puma engage Jay-Z pour relancer son activité basket-ball

Puma va faire cette année son retour sur le marché de la chaussure de basket-ball, un segment sur lequel elle ne s’était plus aventurée depuis 20 ans. La marque allemande s’entoure pour cela d’un grand nom du hip-hop, lui-même passionné par la balle orange : Jay-Z. Elle a ainsi dévoilé mercredi dernier à New York le modèle de basket « Clyde Court », conçu pour les parquets et mise en vente à partir d’octobre prochain au prix de 120 dollars.


Jay-Z vêtu en Puma lors de sa tournée mondiale - Twitter/Jay Z

C’est surtout l’annonce du grand nom incarnant ce renouveau qui a suscité l’enthousiasme des médias. Le mari de Beyoncé, très souvent aperçu aux abords des parquets outre-Atlantique, n'arrive pas en égérie du label, mais endosse le rôle de consultant créatif, une précision qu’a apportée Puma après que certains ont même avancé le titre de président du segment basket-ball. Jay-Z, de son vrai nom Shawn Carter, supervisera les campagnes marketing, aura aussi un œil sur le produit et sur les joueurs à enrôler côté sponsoring.

L’aura mondiale du chanteur et producteur doit aider Puma à vendre des chaussures techniques taillées pour la compétition, mais aussi et surtout une grande quantité de sneakers. « Alors que le marché du basket-ball s’est un petit peu affaissé, nous considérons ce partenariat comme une opportunité, a déclaré Adam Petrick, le directeur du marketing de Puma à ESPN. Nous avions Usain Bolt, mais l’athlétisme ne sera jamais dominant aux Etats-Unis. Nous avons essayé le football (américain, ndlr), mais nous n’avons jamais fait de chaussures. Le basket est parfait car il offre un vrai univers en termes de culture, de musique, de style et de réseaux sociaux. Notre intention est sérieuse pour ce produit qu’est la chaussure de basket, en étant une marque performance, mais avec un focus également très lifestyle. »

Cela fait déjà un an que le chanteur évolue au côté de Puma puisque la marque l’avait habillé et sponsorisé lors de la tournée suivant la sortie de son album 4:44 en 2017. Il faut surtout préciser que Rihanna collabore avec Puma depuis quatre années déjà, elle qui, sur le plan musical, n’est autre que la protégée de Jay-Z, après avoir signé sous son label Roc Nation en 2010. Le succès de sa ligne Fenty est incontestable, tant sur le plan de l’image (Fashion Week à Paris) que commercialement, comme le revendique la marque. Outre Rihanna, Puma a également collaboré ces dernières années avec des célébrités comme Kylie Jenner, Selena Gomez ou encore The Weeknd et Big Sean.

Cette annonce s’insère aussi dans une histoire de rivalité entre grands équipementiers. Aux Etats-Unis, Nike (incluant Jordan) contrôle près de 50 % du marché de la chaussure de sport, devant Adidas, dont les égéries sont James Harden sur le terrain et surtout Kanye West dans la rue, comme le rapporte le New York Times. Puma veut dorénavant sa part du gâteau et annonce la signature de contrats avec deux jeunes joueurs « rookies » en NBA, Deandre Ayton et Zhaire Smith. C’est précisément la chaussure qui s’impose comme le levier de croissance de la griffe au félin, puisque ce secteur a effectué une poussée de 16,3 % au premier trimestre 2018, à 580 millions d’euros.

Puma, qui voit le groupe Kering abandonner la majorité du capital cette année – pour ne garder que 16 % -, a enregistré ces trois premiers mois un chiffre d’affaires global de 1,131 milliard d’euros, soit un joli bond de 12,5 % (21,5 % avant changes).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

SportNominationsBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER