×

Puma revoit ses prévisions annuelles à la hausse

Par
Reuters API
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 25 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Malgré l'augmentation des droits de douane américains sur la Chine au dernier trimestre, qui ne manquera pas d'avoir un impact sur ses activités, l'équipementier allemand Puma a revu jeudi ses prévisions de ventes annuelles à la hausse après un troisième trimestre solide.


Photo : Puma - Puma


En l'absence de hausses de prix, les droits de douane américains sur les biens produits en Chine exercent des pressions sur le bénéfice d'exploitation à court terme, explique Bjorn Gulden, directeur général de la marque, avant d'annoncer une augmentation prochaine des prix, pour compenser.

Puma a également délocalisé sa production chinoise vers des pays voisins comme le Vietnam, réduisant la proportion de produits fabriqués en Chine pour le marché américain à moins de 25%, contre plus de 50% il y a cinq ans.

Le chiffre d'affaires du troisième trimestre a augmenté de 17% à 1,48 milliard d'euros, dépassant les prévisions moyennes des analystes qui tablaient sur 1,45 milliard d'euros, tandis que le résultat d'exploitation a progressé de 25% à 162 millions d'euros, en ligne avec les attentes des analystes.

La croissance de Puma a été supérieure à celle de ses concurrents Adidas et Nike, qui ont récemment annoncé que leur chiffre d'affaires et leurs bénéfices trimestriels avaient dépassé les attentes du marché, grâce à l'accélération de leurs ventes de sneakers en vente directe, qui a eu un effet positif sur les marges.

Les ventes de Puma ont connu une croissance à deux chiffres en Asie-Pacifique et sur le continent américain, retrouvant le chemin de la croissance en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique à 9,7%.

Puma s'attend désormais à ce que son chiffre d'affaires ajusté progresse d'environ 15% sur l'ensemble de l'exercice, contre une estimation précédente de 13%. Ses profits annuels devraient être compris entre 420 et 430 millions d'euros — son estimation précédente tablait sur une fourchette de 410-430 millions d'euros.

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.