×
Publicités
Par
Reuters API
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
25 oct. 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Puma revoit ses prévisions annuelles à la hausse

Par
Reuters API
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
25 oct. 2019

Malgré l'augmentation des droits de douane américains sur la Chine au dernier trimestre, qui ne manquera pas d'avoir un impact sur ses activités, l'équipementier allemand Puma a revu jeudi ses prévisions de ventes annuelles à la hausse après un troisième trimestre solide.


Photo : Puma - Puma


En l'absence de hausses de prix, les droits de douane américains sur les biens produits en Chine exercent des pressions sur le bénéfice d'exploitation à court terme, explique Bjorn Gulden, directeur général de la marque, avant d'annoncer une augmentation prochaine des prix, pour compenser.

Puma a également délocalisé sa production chinoise vers des pays voisins comme le Vietnam, réduisant la proportion de produits fabriqués en Chine pour le marché américain à moins de 25%, contre plus de 50% il y a cinq ans.

Le chiffre d'affaires du troisième trimestre a augmenté de 17% à 1,48 milliard d'euros, dépassant les prévisions moyennes des analystes qui tablaient sur 1,45 milliard d'euros, tandis que le résultat d'exploitation a progressé de 25% à 162 millions d'euros, en ligne avec les attentes des analystes.

La croissance de Puma a été supérieure à celle de ses concurrents Adidas et Nike, qui ont récemment annoncé que leur chiffre d'affaires et leurs bénéfices trimestriels avaient dépassé les attentes du marché, grâce à l'accélération de leurs ventes de sneakers en vente directe, qui a eu un effet positif sur les marges.

Les ventes de Puma ont connu une croissance à deux chiffres en Asie-Pacifique et sur le continent américain, retrouvant le chemin de la croissance en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique à 9,7%.

Puma s'attend désormais à ce que son chiffre d'affaires ajusté progresse d'environ 15% sur l'ensemble de l'exercice, contre une estimation précédente de 13%. Ses profits annuels devraient être compris entre 420 et 430 millions d'euros — son estimation précédente tablait sur une fourchette de 410-430 millions d'euros.

© Thomson Reuters 2021 All rights reserved.