×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
9 avr. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pure London sort le grand jeu pour son retour et veut s’imposer sur la scène internationale

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
9 avr. 2022

Pure London se prépare à faire son retour avec un unique événement physique prévu cet été. Le salon a bien l’intention de faire les yeux doux aux étrangers, d’après ses organisateurs.


Pure London


Un “réseau d’agents va être mis en place dans plus de 30 pays“. Le but : “positionner le salon en tant qu’événement international le plus en vue du Royaume-Uni, avec la participation de marques venant de pays aussi lointains que le Pérou ou l’Australie“.

Il aura lieu à l’Olympia de Londres du 17 au 19 juillet et bénéficiera des largesses des gouvernements de plusieurs marchés, déterminés à utiliser ce type d’événement pour doper les exportations suite à la pandémie. La nouvelle équipe internationale a déjà réussi à s’assurer “des subventions d’acteurs-clés, comme la France et la Pologne, pour soutenir son offre de marques internationales“.

Le directeur du développement européen de la branche de Hyve Group au Royaume-Uni, qui organise le salon, déclare : “Ce réseau international d’agents est un énorme investissement. Nous l’avons mis en place au cours des 18 derniers mois, ce qui a permis à Pure London de se positionner comme le salon international de référence au Royaume-Uni. Nos agents sont des experts de leurs marchés, ils possèdent les connaissances et l’expérience nécessaires pour comprendre les besoins des marques et des designers incontournables dans leurs pays, pour découvrir et rechercher les nouveaux talents et pour solliciter des subventions permettant à ces marques d’exposer au Royaume-Uni. Leur travail, ainsi que les subventions gouvernementales déjà concédées par la France et la Pologne, vont permettre de faire de Pure London un événement véritablement international“, conclut Robert Sapwell.

Cet argument pourrait bien faire mouche, surtout après deux ans de défilés virtuels ou d’événements hybrides et revus à la baisse.

Les organisateurs d’événements savent qu’ils doivent tout mettre en œuvre pour leur retour et développer la présence des marques étrangères va sûrement jouer en faveur de Pure London.

En partenariat avec Business France et Team France Export, le programme ‘Choose France‘ de Chèque Relance Export va couvrir 50% des dépenses éligibles des marques françaises décidant de participer au salon, dans la limite de 2,500 €.

Le directeur du développement européen chez Pure London, Nihat Berktas, souligne également que l’entreprise travaille en collaboration avec la Fédération Française du Prêt-À-Porter Féminin (FFPAPF) pour communiquer sur cet aspect du projet, “avec l’organisation régulière de webinaires offrant un aperçu des tendances qui seront observées lors de Pure London ainsi que des conseils, un soutien et des informations concernant les avantages du marché britannique.“

Pour le moment, les marques Art Love, Shan-Shan, Palme, Zen Ethic et Rene Dehry ont déjà confirmé leur participation.

De son côté, le Fonds de Développement Polonais ‘Go To Brand’ délivre des subventions couvrant 50% à 85% des coûts de participation des marques de mode à l’événement.

Et l’équipe continue à “rechercher activement des subventions via tout son réseau d’agents, qui couvre actuellement 33 pays“ en Europe, sur les deux continents américains et en Australie/Nouvelle-Zélande.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com