×
5 234
Fashion Jobs
JULES
Leader Commerce Normandie (H/F)
CDI · ROUEN
GROUPE IKKS
Traffic Manager E-Commerce(H/F) - CDI
CDI · SAINT-MACAIRE-EN-MAUGES
CHARLESTOWN
Chargé(e) d'Exploitation RH et Planning, CDD ou CDI, Levallois (92)
CDI · LEVALLOIS-PERRET
GALERIES LAFAYETTE
Manager de Vente Weekend Service H/F
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
Attaché Commercial Lunetterie H/F
CDI · REIMS
PAGE PERSONNEL
Chargé de Développement Commercial H/F
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Idf H/F
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Chef de Projet Animation Commerciale CRM - H/F
CDI · SAINT-DENIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Manager Projets - H/F CDI
CDI · SAINT-DENIS
CACHAREL
Directeur Artistique
CDI · PARIS
A LA SOURCE...
Brand Digital et E-Commerce Manager - Marque de Sport (H/F)
CDI · ANNECY
GROUPE ARMAND THIERY
Assistant à Maîtrise d'Ouvrage
CDI · LEVALLOIS-PERRET
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Responsable Communication H/F
CDI · PARIS
EDEN PARK
Coordinateur Export (H/F)
CDI · PARIS
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Responsable Prescription Nationale H/F
CDI · PARIS
OKAIDI
Directeur Artistique Digital Junior H/F
CDI · ROUBAIX
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Responsable Développement de Collection Maille H/F
CDI · LAVAL
COURIR
Responsable d'Équipe Stock - Vélizy 2 - CDI - f/h
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
HERMES SERVICES GROUPES
Responsable Relation Clients Internes – Accueils et Conciergerie (H/F)
CDI · PANTIN
GALERIES LAFAYETTE
Chargé d'Acquisition-Affiliation et Partenariats H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chargé d'Acquisition Display & Paid Social H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chargé d'Acquisition SEA H/F
CDI · PARIS
Publicités

PVH progresse sur son troisième trimestre grâce à une "surperformance" en Europe

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 27 nov. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

PVH Corp a revu à la hausse ses prévisions de bénéfice ajusté pour l'ensemble de l'exercice. Ses résultats trimestriels, sur la période qui a pris fin le 3 novembre, ont en effet dépassé les attentes de Wall Street, grâce à une demande accrue en Europe pour les produits de ses marques Calvin Klein et Tommy Hilfiger.


Billie Eilish - Calvin Klein


Le groupe new-yorkais cherche à promouvoir ses marques auprès des millennials en signant des partenariats avec des personnalités influentes des réseaux sociaux, comme la mannequin Bella Hadid, la chanteuse Billie Eilish et le pilote de F1 britannique Lewis Hamilton.

« Au cours du trimestre, nous avons enregistré une surperformance continue de nos activités européennes, mais aussi une volatilité de nos activités en Amérique du Nord et en Chine, notamment avec l'impact des manifestations en cours à Hong Kong,  a précisé Emanuel Chirico le PDG du groupe américain. En nous tournant vers la fin de l'année 2019, nous relevons nos prévisions de résultats pour l'exercice, tout en continuant de faire preuve de prudence dans la planification de nos activités pour le quatrième trimestre. Nous pensons que la fin d'année sera marquée par une grande compétition sur le secteur et une période très promotionnelle. La volatilité macroéconomique et géopolitique que nous connaissons au niveau mondial restera un facteur défavorable.»

Le chiffre d'affaires trimestriel du groupe a augmenté de 2,5 % pour atteindre 2,59 milliards de dollars (2,35 milliards d'euros), au-delà de l'estimation moyenne des analystes, qui misaient sur 2,54 milliards de dollars, d'après les données IBES de Refinitiv. Son excédent brut d'exploitation (EBIT) a reculé à 270 millions de dollars conter 282 millions un an plus tôt. Le groupe précise que ce repli est lié aux effets de change négatifs mais aussi au rachat de son partenaire sur l'Australie, de parts rachetées dans Tommy Hilfiger China qui était auparavant une coentreprise, mais aussi aux coût de restructuration de 3 millions de dollars de Calvin Klein.

Le bénéfice net attribuable à la compagnie a chuté à 209,2 millions de dollars (189,9 millions d'euros), au cours du trimestre, contre 243,1 millions de dollars (220,7 millions d'euros), au cours de la même période de l'exercice précédent.

Progression à deux chiffres



Les ventes de Tommy Hilfiger, son plus gros générateur de revenus, ont bondi d'environ 10 % pour atteindre 1,24 milliard de dollars (1,13 milliard d'euros). Les ventes de la marque ont progressé de 16% à l'international (+20% à taux de change constant).  Les ventes en Amérique du nord restent stables malgré un repli de 5% des ventes en comparable dans les magasins de la marque.

Calvin Klein, qui se remet des erreurs commises l'an dernier, a vu ses ventes augmenter légèrement pour atteindre 968,9 millions de dollars (879,7 millions d'euros), avec une hausse 3% à taux de change comparable. Elle est portée par la progression de ses ventes en Europe qui permettent à ses ventes internationales de progresser de 7% à 514 millions de dollars (+10% à taux de change constant). Une croissance qui aurait même pu être plus importante : l'activité en Asie est en effet malmenée par la situation politique et le bras de fer concernant les droits de douanes entre la Chine et les Etats-Unis. En Amérique du Nord justement, Calvin Klein accuse un repli de 5% de ses ventes que ce soit au niveau de la vente en gros comme du retail (-4% à périmètre comparable).

Sur neuf mois, le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 2%, et 5% à taux de change constant, à 7,3 milliards de dollars. Par rapport à 2018, le groupe table sur une hausse de 1% de ses ventes, soit environ 4% à taux de change constant.


Avec Reuters

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com