×
Publicités
Publié le
2 juin 2015
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

PVH : Tommy Hilfiger et Calvin Klein à la peine en Amérique du Nord

Publié le
2 juin 2015

Sur le premier trimestre de son exercice 2015, le groupe PVH voit son chiffre d’affaires reculer de 4%, après application des taux de change (+3% avant le passage en douanes), par rapport à la même période l’an dernier.

Tommy Hilfiger enregistre un recul de chiffre d'affaires de 11% après changes sur le trimestre - Tommy Hilfiger

Sur le trimestre clos le 3 mai, il affiche donc 1,879 milliard de dollars (1,675 milliard d'euros) dans ses tableaux comptables. Si le groupe explique que ce recul était prévu et qu’il est même moins important que ce à quoi il s’attendait, le détail de l’activité sur ces trois mois n’en reste pas moins intéressant.

Car, sur la période, les deux marques phares, Calvin Klein et Tommy Hilfiger, ont enregistré des reculs et pas seulement du fait de l’application des taux de change. En effet, Calvin Klein enregistre un chiffre d’affaires de près de 654 millions de dollars contre 665 millions (583 millions d'euros contre 593 millions) un an plus tôt, soit -2% (+5% avant changes). Son activité internationale passe de 328 à 315 millions (292 à 281 millions) alors qu’en Amérique du Nord elle reste stable passant de 338 à 339 millions de dollars (301 à 302 millions d'euros).

Mais le groupe souligne que, si son activité à périmètre comparable dans ses magasins à l’international a progressé de 10%, épaulée par la présence du nouvel an chinois dans le calendrier du trimestre, en Amérique du Nord elle a reculé de 1%.

Pour Tommy Hilfiger, le constat est bien plus cuisant. Le chiffre d’affaires de la marque a reculé de 11% (+1% avant change) à 767 millions (684 millions d'euros) , avec un recul du chiffre d’affaires de 500 à 413 millions de dollars (446 à 368 millions d'euros) pour l’activité internationale et de 362 à 354 millions (323 à 316 millions d'euros) en Amérique du Nord.

Côté vente en direct, les ventes dans ses magasins à périmètre comparable ont progressé de 2% à l’international et ont reculé de 3% dans ses magasins nord-américains. Le groupe estime que ce repli est dû à la chute du nombre de touristes fréquentant ses emplacements phares.

La marque Van Heusen affiche un chiffre d'affaires en hausse de 14% sur le trimestre - Van Heusen


Au final, une fois n’est pas coutume, le pôle le plus dynamique du groupe est celui de ses marques Héritage. Porté par une livraison en amont de certains produits et une croissance des ventes de 14% de sa marque Van Heusen, il affiche un chiffre d’affaires de 458 millions contre 436 millions de dollars (408 à 389 millions d'euros) un an plus tôt.

Sur le trimestre, le groupe affiche cependant une belle rentabilité. Il voit en effet son résultat avant impôts et intérêts passer de 84 à 177 millions de dollars (75 à 158 millions d'euros). Une progression liée au fait que, l’an dernier, il devait assumer la comptabilisation d’une dette et la finalisation des coûts de rachat et d’intégration de Warnaco pour un montant de 93 millions de dollars (83 millions d'euros).

Le groupe livre ainsi des prévisions de résultats revus à la hausse pour l’ensemble de son exercice. Il s’attend, après impact des taux de change, à des reculs de chiffre d’affaires de 1% pour Calvin Klein, de 7% pour Tommy Hilfiger et de 3% pour son volet Heritage.

Au final, son chiffre d’affaires devrait reculer de 3%. PVH annonce au passage que son conseil d’administration a voté un programme de rachats d’action pour 500 millions de dollars (446 millions d'euros) sur trois ans.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com