×
Publicités
Publié le
5 oct. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Quand Agnès b. se promène au bord de l’eau…

Publié le
5 oct. 2020

Agnès b. apporte un souffle de fraîcheur, qui manquait peut-être à cette Semaine de la mode parisienne. Après avoir été l’une des rares, avec A.P.C., à annuler son défilé en février dernier alors que la pandémie du Covid-19 commençait à déferler dans l’Hexagone, la marque renonce une fois de plus au défilé physique en cette Fashion Week de septembre, pour les mêmes raisons de protection sanitaire. Mais cette fois, elle revient dans le calendrier à travers une vidéo pleine de légèreté.
 

La croisière sur la Seine du label parisien - Agnès b.


Le film a été tourné par la créatrice Agnès Troublé elle-même avec huit mannequins sur un petit bateau de croisière traversant la Seine. Diffusée lundi, la vidéo, qui a la fraîcheur des tournages réalisés avec les moyens du bord, permet de découvrir la collection Agnès b. printemps-été 2021 pour homme et femme en toute simplicité.

Avec son habituelle spontanéité, la styliste et fondatrice de la marque proclame dès les premières images son amour inconditionnel pour la capitale. Sous un ciel laiteux apparaît d’emblée le message suivant : "Vive Paris !! les Parisiennes, les Parisiens. Confinement… résultat : une collection d’intense création et !... ". S’ensuit une vue rapide de la Statue de la Liberté, avant que l’image ne s’arrête sur une Tour Eiffel happée par le brouillard.

Accoudée au bastingage, casquette enfoncée sur la tête, une jeune fille contemple les eaux noires de la Seine et les péniches colorées amarrées sur le quai. Et vogue le navire ! Les jeunes modèles se succèdent sur le pont, tandis que leur prénom s’inscrit sur l’écran et que le bateau remonte vers Paris laissant voir les paysages industriels des berges de la Seine et ses vieux murs graffités.  

Garçons et filles s’affichent dans des mises de marin, en shorts immaculés et cardigans à grosses rayures bleues et blanches, marinières, combinaison de matelot et autres ensembles bleu marine avec bonnet de docker et bandana autour du cou.

Le total look avec le masque pour l'été prochain - Agnès b.


Avec l’apparition de la Tour de Jean Dubuffet à Issy-les-Moulineaux, s’annonce l’arrivée dans la capitale et le passage sous quelques-uns de ses monuments les plus connus : le Grand Palais, le musée d’Orsay, Notre-Dame. Les silhouettes prennent des couleurs avec le tee-shirt jaune à manches longues, qui s’enfile sur un jean, ou cette veste rouge vif. Les robes fleuries ou à petits imprimés tournoient, tout comme le tailleur Vichy avec sa jupe évasée.

L’allure est celle de la parisienne avec sa petite robe noire, ses mitaines et son chapeau cloche. Alors que la nuit tombe et les lumières de Paris se reflètent dans le frémissement scintillant des flots de la Seine, elle sort sa robe en satin rouge et ses longs gants glamour ou sa robe dorée pour aller danser. Quant aux mariés, ils échangent leur coiffe : chapeau haut de forme pour elle, et couronne pour lui !

Ce sont les paroles chantées par Jean Gabin dans le film "La belle équipe" de Julien Duvivier, qui viennent alors à l’esprit. "Quand on s'promène au bord de l'eau, comme tout est beau, quel renouveau". Elles collent parfaitement à cette collection post-confinement, qui symbolise bien l’état de la mode aujourd’hui. Comme le résume aussi, du reste, la devise de Paris "fluctuat nec mergitur"(battue par les flots, mais ne sombre pas).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com