×
Publicités
Par
AFP
Publié le
28 févr. 2007
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Quand la contrefaçon est recyclée en oeuvre d'art

Par
AFP
Publié le
28 févr. 2007

PARIS (AFP) - Prenez 4 717 fausses montres de grandes marques ; broyez-les à la presse hydraulique ; enfermez-les dans quatre blocs de résine synthétique ; posez les blocs sur un socle renfermant une niche avec deux vraies montres de grande marque : voici "L'Art dans le collimateur des faussaires".


L'artiste Maat à côté d'une sculpture contemporaine qu'elle a réalisée, au Musée de la contrefaçon le 27 février 2007 à Paris - Photo : Joël Saget/AFP

Cette oeuvre d'art du sculpteur Maât a été présentée mardi 27 février au Musée de la contrefaçon, 16 rue de la Faisanderie à Paris (XVIe), siège de l'Union des Fabricants (Unifab). Elle symbolise l'opposition entre le vrai et le faux, la rareté et l'abondance, la qualité et le toc.

L'artiste a expliqué à l'AFP qu'elle avait réalisé son oeuvre en une semaine dans les locaux des douanes de l'aéroport de Roissy, avec un stock de montres contrefaites des marques Armani, Breitling, Longines ou Tag Hauer, saisi dans le port du Havre, le 17 mai 2006, dans un chargement en provenance de Chine et destiné au Ghana.

Marc-Antoine Jamet, président de l'Unifab, a relevé "la mondialisation de la contrefaçon, dont 80 % est produite en Asie", dénonçant le "faussaire copieur et ennemi de l'innovation" et l'explosion des achats de produits contrefaits sur internet.

Le tout nouveau directeur général des douanes, Jérôme Fournel, a ajouté que sur les douze dernières années, le nombre des articles contrefaits saisis avait été multiplié par trente, qualifiant "L'Art dans le collimateur des faussaires" de "pied de nez aux contrefacteurs".

Selon l'Unifab, 38 000 emplois sont détruits chaque année en France par la contrefaçon et la perte annuelle, pour la France, s'élève à six milliards.

L'oeuvre sera temporairement exposée au Musée de la contrefaçon, inventaire surréaliste de fausses ailes de voitures, imitations de fer à repasser ou de café soluble, copies de dictionnaires, de jouets, de bijoux, de montres, de chaussures de sport et d'alcool et de logiciels et de ... petits bronzes de Rodin.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.