×
5 697
Fashion Jobs
Publicités

Quelles sont les tendances masculines de l'hiver 2020 à retenir de Milan et Florence ?

Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
today 15 janv. 2020
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La session de présentation des collections automne-hiver 2020/21 de mode masculine s’est achevée en Italie mardi matin, après une semaine assez intense entre le Pitti à Florence et la fashion week de Milan, marquée par une aspiration prononcée à la sophistication.


Dolce & Gabbana - Automne-Hiver 2020 - Prêt-à-porter masculin - Milan - © PixelFormula

 
Les formidables artisans italiens ont été mis à l’honneur dans de nombreux défilés, souvent avec un esprit campagne puisque nombre de collections comprenaient des pulls de paysans et des bottines très terroir. Mais c’était aussi une saison marquée par l’envie d’évasion, comme le montrait les sacs week-end géants. La palette chromatique oscillait entre teintes terreuses associées à la notion d'authenticité d’une part, et couleurs vives acidulées d'une nouvelle garde-robe fantaisie d’autre part. Voici sept tendances clés que tout fashionista devrait avoir en tête au moment d’investir dans sa garde-robe pour l’automne 2020.

Manteaux volumineux

Le manteau de l’automne prochain devra vous emmailloter, comme les peaux lainées enveloppantes ou les énormes doudounes de ski de Giorgio Armani, ou dessiner une forme trapèze comme chez Fendi. Ou peut-être encore imiter les carreaux géants en diagonale vus chez Prada. Pour les soirées de stars du rock en goguette, il y avait les manteaux "couvertures navajos" de chez Etro, les pelisses laineuses aux teintes changeantes à la Mark Rothko de chez Missoni, et les remarquables manteaux aristocratiques en laine marbrée de chez Zegna. La palme de la pièce la plus imposante revient à Dolce & Gabbana : un manteau en peau lainée qui tombait jusqu’aux pieds, avec des revers de vingt centimètres.

Gros pulls campagnards en relief



Dolce & Gabbana était à la pointe de ce look avec des pulls irlandais tricotés avec un fil épais comme le pouce. Fendi a présenté de gigantesques écharpes en grosse maille monogrammées façon équipe universitaire, et Salvatore Ferragamo des tricots côtelés assez chauds et épais pour partir à l’assaut du mont Cervin.


Salvatore Ferragamo - Automne-Hiver 2020 - Prêt-à-porter masculin - Milan - © PixelFormula

 
De grosses bottines néanmoins très légères



Prada, Stella McCartney et Fendi, pour ne nommer que quelques marques, ont proposé d’énormes chaussures, dont beaucoup avec d’épaisses semelles monogrammées. Mais quand on les avait en main, elles étaient toutes remarquablement légères. Les creepers de Stella semblaient presque flotter, tandis que les baskets dotées d’une nouvelle semelle mousse de la collection No Code X, chez Tod’s, pèsent moins de 300 grammes.

Le retour du velours côtelé



Des grosses côtes aux versions en velours brillant, ce matériau a fait son grand retour, tout particulièrement chez Brunello Cucinelli. Le créateur portait une veste en velours côtelé blanc pour le dîner qu’il organisait à Florence, mais aussi dans son showroom de Milan.

Vêtements à parties amovibles


 
Fendi a présenté un manteau en trois couches superposées, décliné en vison acajou, caramel et beige. Salvatore Ferragamo avait imaginé de fringants pardessus au col cheminée qui semblaient composés de quatre parties détachables.


Fendi - Automne-Hiver 2020 - Prêt-à-porter masculin - Milan - © PixelFormula


La folie des logos



Sur pratiquement tous les looks, de Fendi à la nouvelle ligne R-EA (Recycled Emporio Armani) chez Armani, le logo n’a jamais semblé si essentiel. Stella McCartney a même imprimé son nom au dos de ses trenchs, avec l’adresse de son magasin phare de Londres, au 23 Old Bond Street.

Le retour des couleurs vives



Dans toutes les gammes de prix, les couleurs éblouissantes accrochaient l’œil. Tom Ford a présenté des blousons en daim aux couleurs acidulées, et des costumes en satin fruits rouges ou rosé. Tandis qu’à Florence, K-Way a fait sensation avec ses blousons en nylon et coupe-vent pliables couleur bubble-gum.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com