×
Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
25 févr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Quels sont les projets de Piquadro pour Lancel et The Bridge ?

Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
25 févr. 2020

A l’occasion de la Semaine de la mode femme à Milan, FashionNetwork.com a rencontré Marco Palmieri, fondateur de Piquadro, dans le showroom de la société situé au n°5 de piazza San Babila, pour découvrir les projets des griffes Lancel et The Bridge, achetées par le groupe respectivement il y a un an et demi et trois ans.


Lancel, automne-hiver 2020-21 - Photo: Laura Galbiati - FashionNetwork.com

 
“Lancel réalise de très bonnes performances et a aujourd’hui réduit ses pertes d’un tiers. Internet progresse ainsi que les monomarques, environ une soixantaine en France, entre magasins, corners et grands magasins, auxquels s’ajoutent d’autres points de vente en Russie, à Dubaï, en Chine et en Espagne”, a expliqué l’entrepreneur.

“Nous avions planifié une douzaine d'ouvertures de magasins en Chine dans les douze prochains mois, dont le premier à Macao en mars ; désormais nous devrons évaluer les conséquences du coronavirus."

En Italie, deux ouvertures sont programmées pour Lancel au sein des grands magasins Rinascente de Milan et Rome. La croissance prévue pour cette année devrait être à deux chiffres, sauf répercussions de l'épidémie en Chine.

“En ce qui concerne The Bridge, nous lancerons cette année un nouveau format pour les magasins monomarques, qui sont actuellement au nombre d'une dizaine en direct en Italie et de quatre en franchise à l’étranger”, continue Marco Palmieri.


The Bridge, automne-hiver 2020/21 - Photo: Laura Galbiati - FashionNetwork.com

 
La marque historique Piquadro "mise beaucoup sur la bagagerie", lancée il y a trois ans et sur laquelle elle a "beaucoup investi pour le printemps-été 2020" avec des modèles en polycarbonate et en aluminium.
 
Le groupe a clos les neuf premiers mois de l’exercice 2019/20 avec une croissance de 13,5 % à 121,8 millions d’euros. “L’excédent brut d'exploitation a connu une augmentation à deux chiffres pour Piquadro ainsi que pour The Bridge ; malgré les pertes de Lancel, le groupe dans son ensemble enregistre un EBE positif et nous n’avons pas de dettes”, conclut Marco Palmieri.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com