×
5 743
Fashion Jobs
Publié le
8 mars 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Qui est HLD, le futur repreneur de Ba&sh?

Publié le
8 mars 2022

Entré en négociations exclusives, le fonds HLD s'apprête à acquérir -pour un montant non divulgué- une part majoritaire dans la marque de mode parisienne Ba&sh, créée en 2003 par Barbara Boccara et Sharon Krief, qui resteront présentes au capital. Une belle prise sur le secteur du prêt-à-porter féminin pour un groupe d'investissement européen qui pilote un portefeuille réunissant 18 entreprises. En cumulé, celles-ci emploient 24.000 salariés et génèrent environ 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires.


Jean-Bernard Lafonta. - HLD



Disposant aujourd'hui de 2 milliards de capitaux au total, HLD a été cofondé en France en 2010 par Jean-Philippe Hecketsweiler, Philippe Donnet et Jean-Bernard Lafonta. Ce dernier, président du conseil d'administration, a débuté sa carrière dans des cabinets ministériels et a évolué ensuite au sein des banques Lazard et BNP, puis dans le groupe Wendel où il a accompagné les investissements dans Legrand, Editis ou Bureau Veritas.

Les prises de participation du fonds qu'il a contribué à mettre sur pied il y a douze ans ont été effectuées dans des secteurs d'activité assez diversifiés. On recense par exemple la marque de lunettes Jimmy Fairly (acquise en 2021 auprès d'Experienced Capital Partners), le laboratoire dermatologique SVR (reprise en 2014), l'entreprise de location de matériel Kiloutou (2018), le groupe Rafaut, fournisseur pour l'aviation civile et militaire (2018), le fabricant d'instrument optiques Photonis (2021), ou encore l'entreprise Tessi, spécialisée dans l'externalisation des processus d'affaires (2017).

Parmi les participations effectuées et déjà cédées par HLD, citons les laboratoires Filorga (revendus à Colgate Palmolive en 2019), Interflora (vendu en 2015 à LFPI et Montefiore), mais aussi l'e-commerçant mode Sarenza, passé dans le giron du groupe Monoprix en 2018.

Le fonds HLD, dont le nom se réfère aux initiales des trois cofondateurs, possède des bureaux à Paris, Luxembourg, Milan et Zurich, et indique disposer d'une capacité d'investissement de 500 millions d'euros de fonds propres par an. Comme il l'explique, sa vocation est "d'accompagner des équipes de management pour construire des sociétés leaders dans leur domaine", en visant des entreprises "à fort potentiel". Augmentant sa capacité d'investissement, HLD a intégré de nouveaux investisseurs à son pool au fil des années, notamment Claude Bébéar (ex-PDG d'Axa), Norbert Dentressangle, ainsi que les familles Decaux et De Agostini.

Avec Ba&sh, qui vise 320 millions d'euros de ventes en 2022, l'objectif du fonds est déjà énoncé: franchir la barre des 500 millions de chiffre d'affaires à horizon 2025, en développant notamment son réseau à l'international et en créant de nouvelles catégories de produits.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com