×
Publié le
8 avr. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Qwartz: Altarea-Cogedim a inauguré son centre commercial connecté

Publié le
8 avr. 2014

Avec sa localisation au croisement des quais de Seine et de l'autoroute périphérique A86, le nouveau centre d'Altarea-Cogedim entend séduire le million de clients habitant à 15 minutes en voiture. Et la présence attendue à Villeneuve-la-Garenne de Primark et Marks & Spencer pourrait rapidement leur donner satisfaction.

Qwartz - Matthieu Guinebault FMag


Avec 86 000 m² de surface regroupant 170 enseignes, Qwartz sera en effet largement entraîné par les deux enseignes britanniques, avec 5 000 m² pour la grande surface anglaise et 5 000 autres pour le discounter irlandais d'habillement. A cela s'ajoutent H&M, Mango, Sephora, Bershka, Calzedonia, JD Sport, Desigual, Hema, Shana, Guess, Lacoste, Levi’s, Little Marcel, ou encore Madura. Sans oublier le tout premier Kiabi dédié à l'enfant, ainsi qu'un hypermarché Carrefour de 12 000 m² offrant un nouveau concept intérieur où l'habillement est plus que jamais mis en valeur.

Ce nouveau centre vient renforcer le dispositif francilien d'Altarea-Cogedim. Réseau notamment fort de Bercy Village (Paris XIIe), Okabé (Kremlin-Bicêtre), Thiais Village ou encore le retail park de l'Espace Chanteraines, installé non loin de Qwartz à Gennevilliers.

Fruit de 13 années de développement, le centre commercial attend 10 à 11 millions de visiteurs par an, pour un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros. Le promoteur mise notamment sur les constructions à venir de logements aux alentours, et notamment sur l'Île Saint-Denis, sur laquelle donnent les 400 m² de façades et terrasses côté Seine.

Si le projet met en avant la présence "voisine" du tramway 1, du métro 13 et des RER C et D, la réalité est que le centre n'est pas particulièrement bien desservi par les transports. "Le centre fonctionnera très largement sur la voiture", concède Alain Taravella, président d'Altarea-Cogedim. "C'est pour cela que le centre offre 3 000 places de parking gratuit, ce qui est une première dans la région pour un nombre de cette envergure".

Un pari routier qui pousse plusieurs commerçants interrogés à évoquer la présence pas si lointaine du Ikea Franconville (15 minutes en voiture). Qwartz pourrait ainsi, en proposant un Primark à mi-chemin de Paris, créer un embryon de parcours client à l'échelle régionale.

Mais l'une des grandes ambitions de Qwartz est aussi de devenir une référence en matière de centre commercial connecté. Ambition qui se traduit notamment par la présence d'une Cité du E-commerce. Celle-ci propose des bornes tactiles dédiées pour un temps donné à des enseignes du centre désireuses de proposer tout leur catalogue, ou à des acteurs en ligne dont l'offre complète celle du centre.

Un point de collecte des commandes, voisin, est en outre mis à disposition des enseignes n'ayant pas leur propre dispositif click&collect. Dans l'optique de générer du trafic, une réflexion serait menée sur l'idée d'ouvrir le relais aux cyber-détaillants extérieurs.

A cela s'ajoute une multitude d'éléments high-tech, comme un écran jouant de la musique en suivant les mouvements du passant, tandis qu'un autre s'étoffera de couleurs. Un autre proposera une caricature animalière, un autre l'ajout d'effets spéciaux, tandis qu'un mur digital proposera aux clients d'écrire leurs messages. Le tout avec possibilité de partager l'ensemble sur les réseaux sociaux.

Un social wall vient d'ailleurs tenir les clients informés de l'actualité du centre comme de l’extérieur. Mais derrières ces "gadgets", une innovation retient l'attention: l'application mobile du centre permettra, sur la recherche d'un produit spécifique (ex: une robe rouge), de localiser autour du client tous les produits disponibles, enseigne par enseigne.

La Cité du E-commerce de Qwartz


Mais les jeunes marques retiendront surtout la présence d'un Experience Store, qui leur est dédié. Le promoteur a en effet choisi l'un des espaces les mieux exposés (face à Marks & Spencer et Primark) pour accueillir de manière éphémère de jeunes marques, qui trouveront déjà sur place un magasin entièrement aménagé n'attendant que leurs produits. Pièces dont la variété sera présentée sur un écran vidéo présent au fronton.

Une présence qui doit enrichir l’expérience des clients, et permettre à de petites marques absentes des centres commerciaux de s'y essayer. La marque de chaussures issue du commerce équitable, Veja, sera la première à en profiter.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com