×
6 317
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
2 mars 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Rallye (Casino, Go Sport) : plan de sauvegarde validé par la justice

Publié le
2 mars 2020

Croulant sous les dettes et confrontée aux difficultés de Casino, la holding Rallye a annoncé ce 2 mars avoir reçu l'homologation de son plan de sauvegarde par le tribunal de Commerce de Paris le 28 février dernier. Les mesures de ce plan, décidées en partenariat avec des administrateurs judiciaires, encadrent notamment l'échelonnement de la dette de la maison-mère du groupe Casino (Casino, Naturalia, Monoprix…) et de Go Sport.


Un magasin Monoprix (groupe Casino) - DR


Ce projet de refinancement permet à Rallye (ainsi que ses holdings Foncière Euris, Finatis et Euris) de ne commencer à rembourser ses créanciers qu'à partir de 2023, et sur une durée de dix ans, pour un montant total de 3,3 milliards d'euros, dont 2,9 milliards d'euros pour Rallye.

Le calendrier de règlement est uniforme pour tous les créanciers : durant les deux premières années, 100 000 euros seraient répartis chaque année entre tous les créanciers. Puis de la troisième à la neuvième année, 5 % de chaque créance serait acquitté. Enfin la dixième et dernière année, 65 % de chaque dette serait réglé, montant duquel seraient déduites les sommes déjà versées les deux premières années. 71 % des créanciers de Rallye ont accepté ces modalités d'apurement du passif.

Afin de se restructurer, la holding – qui avait demandé son placement en sauvegarde en mai 2019 – a enchaîné les cessions ces deux dernières années, concernant notamment de nombreux murs de magasins Monoprix, mais aussi la vente de Courir et du réseau Go Sport Montagne.

D'ailleurs, des rumeurs circulent quant à la possible acquisition de l'enseigne Go Sport par son concurrent Intersport. A ce jour, aucun commentaire à ce sujet n'a été apporté par les parties concernées.

De son côté, le groupe Casino a obtenu un allongement de l'échéance de remboursement de sa dette, grâce à une extension de ses lignes de crédits auprès de 21 banques françaises et étrangères en octobre 2019. Il mène un plan de cession d'actifs de 4,5 milliards d'euros qui doit s'achever en 2021.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com