×
Publié le
10 mars 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Rallye s'apprête à céder Go Sport pour un euro symbolique

Publié le
10 mars 2021

C’est par un communiqué laconique que la société Rallye (Casino, Monoprix…) annonce la cession à venir du groupe Go Sport à la Financière Immobilière Bordelaise, une holding gérée par l’homme d’affaires Michel Ohayon. S’étant étoffé ces dernières années dans le retail, ce groupe gère déjà 22 Galeries Lafayette en régions, est devenu propriétaire de Camaïeu l’été dernier, et opère au capital du groupe Ludendo (La Grande Récré).


Espace dédié au yoga et à la relaxation du magasin de Paris République - Go Sport


Les deux parties sont donc entrées en négociations exclusives, la finalisation de l’opération pouvant intervenir avant la fin du premier semestre 2021. Le montant du deal est connu, et il est symbolique: Rallye se détache de l’enseigne d’articles de sport pour seulement un euro, "sans aucune garantie de passif" à sa charge.
 
"La réalisation de ce projet est notamment soumise à la consultation des instances représentatives du personnel de groupe Go Sport, l’approbation de l’opération par les autorités de concurrence compétentes, la mainlevée par le tribunal de commerce de Paris de l’inaliénabilité portant sur les titres groupe Go Sport, l’accord des banques de groupe Go Sport sur le maintien et la modification de leurs encours actuels", précise Rallye dans un communiqué.

Le périmètre du groupe Go Sport est composé de l'enseigne phare du même nom (soit 130 magasins), mais aussi de la chaîne Endurance Shop (acquise en 2018), qui compte une soixantaine de points de vente, ainsi que Bike+. En 2018, l’enseigne de sneakers Courir avait été cédée par le groupe au fonds d’investissement Equistone pour 283 millions d’euros. Les magasins Go Sport Montagne ont quant à eux rejoint l’escarcelle de Skiset un an plus tard.

Pilotée par Philippe Favre depuis 2019, l’enseigne Go Sport (née en 1979) a entamé un projet de relance qui implique notamment la mise au point d’un nouveau concept urbain centré sur l’expérience client, comme dévoilé à Paris en décembre dernier. Un nouveau format qui doit être dupliqué dans ses autres unités de la capitale. En 2019, la chaîne avait généré un chiffre d’affaires annuel de 428 millions d’euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com