×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
23 mars 2022
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ralph Lauren rend un hommage vibrant à New York

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
23 mars 2022

La série The Gilded Age, sur HBO, fait couler de l’encre depuis son lancement fin janvier. Le décor: la haute bourgeoisie new-yorkaise de la fin du XIXe siècle. Ralph Lauren, lui, a choisi l’ère des années jazz pour rendre son hommage à New York, soit le moment où les gratte-ciels ont commencé à bouleverser la ligne d’horizon de la ville qui ne dort jamais. Et là aussi, les spectateurs sont restés bouche bée, transportés vers une période révolue symbolisée par l’élégance de sa collection automne 2022.

Collection automne 2022 de Ralph Lauren à New York


Ralph Lauren n’a pas choisi le lieu de son défilé au hasard. Fief des mécènes les plus puissantes de l’époque, le MoMa a été fondé par Abby Aldrich Rockefeller, Lillie P. Bliss et Mary Quinn Sullivan quelques jours à peine après le crash de 1929 à Wall Street, et occupe son emplacement actuel depuis 1939.

Transformée en salon chic et minimaliste, une galerie du sixième étage accueille le défilé. Le noir et le blanc dominent, avec des fauteuils Art Deco, des tables noires laquées, des brassées de roses rouges, de beaux livres et des bols de M&M’s aux armes de la marque. De (fausses) fenêtres en trompe-l’œil permettent d’apercevoir les silhouettes de gratte-ciels en noir et blanc, tandis que des images des voitures appartenant à Ralph Lauren décorent les murs (mais ne “font pas encore” partie de la collection permanente du MoMa, lâche une attachée de presse de la marque).

Gigi Hadid, vêtue d’un ensemble noir composé d’un pull et d’un pantalon, se charge d’ouvrir le défilé. Dès les premiers instants, il devient évident que les mannequins ont reçu l’instruction d’interagir et d’établir un contact visuel avec le public (réduit). En raison des dimensions du lieu, le défilé a eu lieu en deux séances, à 18 h et à 20 h. Le noir et le blanc sont omniprésents, avec quelques touches de rouge ; les looks soulignent que le chic de Gatsby a toujours fait partie de l’ADN de la marque.


Collection automne 2022 de Ralph Lauren à New York - Ralph Lauren


Ce duo de couleurs classique se décline dans des versions jour et nuit, avec des pièces remarquables: des costumes pour homme en laine, avec des carreaux, des rayures milleraies et des poches carrées, portés avec des derbies noires et blanches. Une robe du soir à dos nu est complétée par une ceinture blanche à nouer. Pour la nuit, l’élégance se fait sensuelle avec des robes longues très ajustées, dont une brodée de sequins dessinant l’horizon de Manhattan.

Évidemment, aucun new-yorkais qui se respecte n’envisagerait une seule seconde de passer le week-end dans sa propre ville. Et c’est pourquoi Ralph Lauren propose des carreaux de style bûcheron et des motifs alpins à mélanger pour une escapade à la montagne, au retour du ski. Un pull Fair Isle en laine shetland, glissé dans une jupe en tulle, laisse transparaître des bottes d’équitation. Particulièrement tendance et très Ralph Lauren.

Les mannequins historiques de la maison sont toutes de la partie: Shalom Harlow, Laetitia Casta, Tyson Beckford et les sœurs Gigi et Bella Hadid. Des modèles d’âges et d’origines ethniques divers et variés (mais conservant toutes une ligne impeccable, s’il vous plait), clin d’œil à la mixité de la société new-yorkaise.

Le défilé se termine sur un look susceptible d’avoir une importance particulière pour Ralph Lauren, qui est né et a grandi dans le Bronx. Une mannequin apparaît vêtue d’un bomber de baseball et d’une casquette des NY Yankees, l’équipe dont le stade se trouve dans le quartier. Rien de tel qu’une référence au sport populaire pour donner un coup de pouce supplémentaire à la nostalgie, surtout à New York.

En sortant de cette bulle sur la 54e rue pour descendre vers la Ve avenue, c’est une toute autre facette de New York qui émerge, avec des vitrines vides et des magasins barricadés. Ce jour-là, la une du Daily News était consacrée aux 29 fusillades, dont une fatale, ayant eu lieu le week-end dernier. Sans compter les agressions dans le métro, qui ne paraissent pas si lointaines lorsque l'on observe un passager visiblement dérangé en train de hurler sur la plateforme de la 53e rue. Ralph Lauren n’a pas tort: bon nombre de new-yorkais sont sans doute nostalgiques de la ville élégante et sophistiquée du passé, quand les fous et les criminels avaient au moins la décence d’être mieux dissimulés.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com