×
Publicités
Publié le
5 août 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ralph Lauren renoue avec les bénéfices au premier trimestre

Publié le
5 août 2021

Ralph Lauren débute l’année en beauté avec des résultats trimestriels au-delà des attentes, salués par Wall Street. Lors des trois premiers mois de son exercice fiscal 2021-22, la marque de prêt-à-porter américaine a vu son chiffre d’affaires quasiment tripler, s’envolant de 182% (+176% à taux de change constant) par rapport au premier trimestre précédent, pour atteindre 1,37 milliard de dollars (1,15 milliard d'euros), alors que les analystes tablaient sur 1,22 milliard de dollars.


La ligne Polo de la maison américaine - ralphlauren.com


Elle récupère ainsi son niveau d’avant la pandémie puisque, sur la même période en 2019, son chiffre d’affaires s’élevait à 1,42 milliard de dollars (soit -3,5% sur deux ans). Ces résultats sont portés par un impressionnant rebond des ventes en Amérique du nord (+301%), à 662 millions de dollars, avec une progression notamment de 51% de l’e-commerce, et par une hausse fulgurante de 194% des revenus récoltés dans le continent européen, à 355 millions, tandis que les ventes en Asie ont augmenté de 68% à 288 millions de dollars.
 
Le groupe a aussi et surtout renoué avec les bénéfices en engrangeant 164,7 millions de dollars (139 millions d’euros), soit 2,18 dollars par action, après une perte de 127,7 millions de dollars (1,75 dollars par action) un an plus tôt. Entre avril et juin 2021, le résultat d’exploitation s’affiche à 220 millions de dollars, tandis que la marge opérationnelle ressort à 16% du chiffre d’affaires. Fort de ces résultats, la marque au joueur de polo table pour son actuel exercice sur une marge située entre 12 et 12,5%, contre 4,8% sur l'exercice fiscal 2021 et 10,3% en 2020.

"Notre marque intemporelle résonne fortement auprès des consommateurs du monde entier, et l'étendue de notre portefeuille lifestyle nous permet de proposer des produits qui répondent aux goûts et à la demande en constante évolution des consommateurs à mesure que nous émergeons progressivement de la pandémie", s’est réjoui dans un communiqué le PDG Patrice Louvet, lors de la publication des résultats le 3 août.
 
"Même si nous avons continué à gérer les défis liés au Covid-19 sur certains marchés et dans notre chaîne d'approvisionnement mondiale, nous sommes de nouveau repartis à l’attaque, enthousiasmés par nos futures opportunités de croissance", conclut le manager. Pour ce qui est de l’année en cours, Ralph Lauren vise une croissance comprise entre 25% à 30%.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com