×
5 245
Fashion Jobs
SHOWROOMPRIVE.COM
Responsable d’Exploitation - H/F CDI
CDI · SAINT-WITZ
JULES
Leader Commerce Normandie (H/F)
CDI · ROUEN
GROUPE IKKS
Traffic Manager E-Commerce(H/F) - CDI
CDI · SAINT-MACAIRE-EN-MAUGES
CHARLESTOWN
Chargé(e) d'Exploitation RH et Planning, CDD ou CDI, Levallois (92)
CDI · LEVALLOIS-PERRET
GALERIES LAFAYETTE
Manager de Vente Weekend Service H/F
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
Attaché Commercial Lunetterie H/F
CDI · REIMS
PAGE PERSONNEL
Chargé de Développement Commercial H/F
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Idf H/F
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Chef de Projet Animation Commerciale CRM - H/F
CDI · SAINT-DENIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Manager Projets - H/F CDI
CDI · SAINT-DENIS
CACHAREL
Directeur Artistique
CDI · PARIS
A LA SOURCE...
Brand Digital et E-Commerce Manager - Marque de Sport (H/F)
CDI · ANNECY
GROUPE ARMAND THIERY
Assistant à Maîtrise d'Ouvrage
CDI · LEVALLOIS-PERRET
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Responsable Communication H/F
CDI · PARIS
EDEN PARK
Coordinateur Export (H/F)
CDI · PARIS
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Responsable Prescription Nationale H/F
CDI · PARIS
OKAIDI
Directeur Artistique Digital Junior H/F
CDI · ROUBAIX
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Responsable Développement de Collection Maille H/F
CDI · LAVAL
COURIR
Responsable d'Équipe Stock - Vélizy 2 - CDI - f/h
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
HERMES SERVICES GROUPES
Responsable Relation Clients Internes – Accueils et Conciergerie (H/F)
CDI · PANTIN
GALERIES LAFAYETTE
Chargé d'Acquisition-Affiliation et Partenariats H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chargé d'Acquisition Display & Paid Social H/F
CDI · PARIS
Publicités

Ralph Lauren veut être une marque jeune

Publié le
today 23 mai 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les jeunes, avenir de la mode ? Pour Patrice Louvet, PDG de Ralph Lauren, la réponse est oui. Il a placé cette cible en tête des priorités stratégiques du groupe lors de l'annonce, cette semaine, des résultats du dernier trimestre de l'exercice 2018/19. Pour atteindre ces jeunes, l'entreprise a poursuivi sa montée en gamme et a augmenté ses investissements dans le marketing en se concentrant notamment sur le digital et les réseaux sociaux.


Ralph Lauren mise sur les jeunes pour doper sa croissance - DR


Sur l’exercice clos en mars, le budget marketing a augmenté de 13 % comparé à l’exercice précédent. Parmi les points forts de l’année écoulée, les deux défilés ont permis de bénéficier de retours qui ont battu des records.

« Nous créons des expériences fortes avec nos défilés en intégrant nos clients d’une nouvelle façon et en amplifiant nos messages aussi bien dans nos magasins que sur internet. Par ailleurs, la collaboration avec la marque anglaise de streetwear Palace et les autres séries limitées en collaboration nous ont introduit auprès d’une nouvelle génération de consommateurs. Le lancement de la nouvelle version de l'appli POLO et les partenariats avec des détaillants pointus à travers le monde nous ont aussi permis de toucher des consommateurs avertis, » a indiqué Patrice Louvet.

Le groupe continue de mettre à profit les retombées d’événements culturels et en lien avec des influenceurs, comme lorsque Ralph Lauren a habillé l’actrice indienne Priyanka Chopra et le chanteur américain Nick Jonas pour leur récent mariage en Inde. Enfin, ses partenariats avec le tournoi de Wimbledon, l’US Open de tennis et l’équipe américaine de golf de la Ryder Cup ont renforcé ses liens avec le monde du sport.


Gigi Hadid dans les rues de New York, avec un tee-shirt Polo Ralph Lauren en avril - DR


Le parfum fait également partie des produits qui permettent de toucher une clientèle plus jeune. Durant le dernier trimestre de l’exercice 2018/19, Ralph Lauren a lancé une campagne pour son parfum "Romance" avec sa nouvelle égérie, la top model Taylor Hill. Au final, le nombre de ses abonnés sur Instagram a augmenté de 45 % en un an et le groupe, tous labels confondus, totalise 15 millions de followers.

Pour séduire de jeunes clients et des moins jeunes, le groupe souhaite pousser ses produits de référence mais aussi développer des catégories de produits considérées comme « sous-exploitées ». Les marques du groupe vont continuer à miser sur les imprimés, les broderies, les color blocks, les créations graphiques et les customisations, et développer en parallèle le denim, les manteaux, les vêtements pour aller travailler, les chaussures et les accessoires. Le groupe mise également sur Lauren, sa marque féminine classique, afin de gagner des points auprès des femmes, même si la distribution de ce label se focalise avant tout dans les grands magasins américains.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com