×
Publicités
Par
Les echos
Publié le
26 juin 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Rattrapé par le ralentissement américain, Nike chute en Bourse

Par
Les echos
Publié le
26 juin 2008

Nike a fait état mercredi 25 juin de résultats supérieurs aux attentes du marché pour le quatrième trimestre et l'ensemble de son exercice, clos fin mai. Pour les trois derniers mois de l'année, le bénéfice net du fabricant américain d'articles de sport s'est établi à 490 millions de dollars, en hausse de 12 %, soit un bénéfice par action de 98 cents, dépassant les attentes des analystes.


Nike chaussure T90 Laser II

Mais ce résultat intègre 32 millions de dollars issus du produit de la vente de Nike Bauer Hockey, et est obtenu avec un taux d'imposition inférieur à celui de la même période il y a un an. Le chiffre d'affaires trimestriel a progressé de 16%, à 5,1 milliards de dollars.

Dans le détail, le chiffre d'affaires de la marque Nike aux États-Unis a gagné 4 % seulement au quatrième trimestre, à 1,7 milliard de dollars. Les revenus ont été tirés par l'international, dopé par la faiblesse du dollar : ils sont en hausse de 19 %, à 1,5 milliard de dollars, en Europe, et en Asie de 39 %, à 828 millions de dollars. La région Amériques voit ses revenus avancer de 30 % à 306 millions de dollars. Pour la division regroupant des marques distinctes (Converse, Cole Haan, Nike Bauer Hockey...), le chiffre d'affaires est en hausse de 15 %, à 749 millions de dollars.

Sur l'ensemble de l'exercice, la croissance des ventes est légèrement moins forte : + 14 %, à 18,6 milliards de dollars. Mais le résultat net a bondi de 26 %, à 1,9 milliard de dollars. Le bénéfice net par action ressort ainsi à 3,74 dollars, supérieur aux attentes du marché qui tablait sur 3,65 dollars pour un chiffre d'affaires annuel de 18,46 milliards de dollars.

Nike s'est dit "mieux positionné que jamais" en terminant cet exercice et en en entamant un nouveau, et ce malgré "un environnement macroéconomique incertain". Le groupe "va travailler plus et avec une structure plus légère", a-t-il indiqué. Le fabricant d'articles de sport a livré son carnet de commandes pour les six premiers mois de son exercice, visant 8,8 milliards de dollars, soit une hausse attendue de 11 % d'une année sur l'autre.

Malgré ces résultats en hausse, le titre Nike a plongé de 5 % mercredi soir dans les échanges électroniques après clôture de la Bourse à New-York, le marché s'inquiétant de voir le géant du sport rattrapé par la morosité du marché américain.

(source AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Les Echos