×
6 683
Fashion Jobs
Publicités

Récap’ de l’actualité estivale de la mode homme et femme

Publié le
today 29 août 2019
Temps de lecture
access_time 4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

En cette fin août, FashionNetwork.com vous a concocté un résumé des infos de l’été dans l’univers de la mode, secteur par secteur. Focus aujourd’hui sur celui des médias et marques de mode. Entre cessions d'activités, procédures judiciaires et lancements de nouveaux concepts, voici les principales informations à retenir pour être au point en cette rentrée 2019.


Sonia Rykiel - printemps-été 2019 - Womenswear - Paris - © PixelFormula


Sonia Rykiel a été liquidée

Placée en redressement judiciaire en avril 2019, la marque Sonia Rykiel a été liquidée le 25 juillet suite à une décision du tribunal de commerce de Paris. Pour cause, aucune offre n’a été déposée malgré la dizaine de repreneurs intéressés au fil des mois. Cette cessation d’activité entraîne le licenciement des 131 salariés de l’entreprise. Reste désormais à connaître le sort des droits de la marque qui feront certainement l'objet d'enchères prochainement. En 2018, le chiffre d’affaires de Sonia Rykiel était de 35 millions d’euros, tandis que ses pertes nettes s’élevaient à 30 millions.

Ralph Lauren : un chiffre d’affaires supérieur aux attentes pour le premier trimestre

Ralph Lauren Corp a annoncé un chiffre d'affaires à 1,43 milliard de dollars au cours du premier trimestre 2019 ayant pris fin le 29 juin, alors que les analystes tablaient sur 1,42 milliard de dollars selon les données IBES de Refinitiv. Le bénéfice net, lui, a atteint 117,1 millions de dollars, contre 109 millions de dollars au cours de la même période de l'exercice précédent. Le groupe new-yorkais tente de relancer sa croissance après des années de baisses des prix, à l'époque où sa stratégie consistait à inonder le marché avec ses produits les plus bas de gamme. Mais depuis son arrivée à la tête du groupe l’an passé, le Français Patrice Louvet mise sur un changement d'orientation qui semble porter ses fruits.

Bruno Saint Hilaire placé en redressement judiciaire

Après s’être porté acquéreur en décembre 2018 de sept magasins de l’enseigne Voodoo, puis en mars 2019 de quatorze boutiques Sym (deux marques elles-mêmes en redressement judiciaire), Bruno Saint Hilaire est à son tour en difficulté. La griffe de prêt-à-porter a été placée début juillet en redressement judiciaire par le tribunal de Toulouse. En 2018, elle revendiquait un chiffre d’affaires de 19 millions d’euros.

Authentic Brands Group : le nouveau fonds de BlackRock devient le principal actionnaire

Le nouveau fonds de capital-investissement BlackRock Long Term Private Capital (LTPC) a pris une participation de 875 millions de dollars au capital d’Authentic Brands Group LLC. Il devient ainsi le premier actionnaire du groupe américain, spécialiste des marques sous licences dont il gère l’image et le marketing, et à la tête d’une cinquantaine de griffes. Son portefeuille compte, entre autres, Nautica, Volcom, Prince, Juicy Couture, Tretorn, Vince Camuto mais des marques signatures telles qu’Elvis Presley, Marilyn Monroe, Muhammad Ali et Shaquille O’Neal (qui est actionnaire du groupe). ABG revendique plus de 100 000 revendeurs dans le monde et près de 5 000 points de vente en propre pour l’ensemble de ses labels.

Le Printemps Haussmann imagine un concept-store dédié aux millennials

Le 16 septembre, le Printemps Haussmann inaugurera son tout nouveau concept-store, juché au quatrième étage du grand magasin parisien. Le Market (c’est son nom), réunira 32 griffes, repérées sur Instagram pour la plupart, dans un espace de 300 mètres carrés. MaisonCléo, Frankie Shop, Antidote, ou encore Rotate Birger Christensen font partie de cette sélection, agencée par Nathalie Lucas-Verdier, directrice des achats pour la mode femme et l’accessoire du Printemps Haussmann, et par ses équipes d’acheteurs.
 

Le Market accueillera à partir du 16 septembre prochain 32 marques dans l'air du temps - Printemps


Hugo Boss : un deuxième trimestre moins favorable que prévu

Le groupe allemand a connu un deuxième trimestre 2019 moins positif que prévu. Son résultat d’exploitation a gagné 3 % à 76 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires en progression de 2 % à 675 millions d’euros, contre des prévisions moyennes des analystes qui misaient sur un profit de 79 millions et un chiffre d’affaires de 677 millions d’euros. L’Asie reste le continent le plus dynamique avec des résultats favorables en Chine en croissance de 7 % à taux de change comparable. Les Etats-Unis, en revanche, ont vu leurs ventes reculer de 5 %. Ces résultats trimestriels devraient impacter les prévisions de résultats annuels et les placer dans une fourchette basse.

Kontoor baisse de 6 % de ses revenus

Le groupe américain de denim a indiqué, début août, une baisse de 6 % de ses revenus à taux de change corrigés à 602 millions de dollars. Selon le groupe, ex-entité de VF, à la tête de Lee, Wrangler et Rock & Republic, cette baisse est imputable à la liquidation d’un détaillant américain majeur fin 2018 et des ajustements de stratégie sur différents marchés, notamment en Europe où il a cessé la distribution dans un pays peu performant. Le résultat opérationnel, lui, a baissé de 11 % à 74 millions de dollars à taux de change corrigés.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com