×
7 499
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Récap' de l'actualité estivale de la vente en ligne

Publié le
today 28 août 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Alors que se profile le mois de septembre et son lot de défilés et salons professionnels, FashionNetwork.com vous propose un bref retour sur les actualités marquantes de la période des congés estivaux. Après un regard en arrière sur les informations relatives aux enseignes de mode, voici un aperçu des mouvements intervenus dans l'univers de l'e-commerce.


Shutterstock


MatchesFashion dit au revoir à son CEO


La trêve estivale se termine avec un changement d’importance à la tête de MatchesFashion. Le portail de luxe anglais enregistre le départ d’Ulrich Jerome, qui en tenait la barre depuis 2015. Un départ inexpliqué donnant lieu à une gouvernance temporaire, à l’heure où l’entreprise vient de se joindre au Fashion Pact signé à l’occasion du G7.

Boohoo s'offre les marques Karen Millen et Coast

Nouvelle illustration de l'intérêt des pure-players pour leurs concurrents physiques, le spécialiste britannique de l'habillement en ligne Boohoo a déboursé 20 millions d'euros pour s'offrir les marques Karen Millen et Coast. Mais le groupe, propriétaire de Nasty Gal, PrettyLittleThing et MissPap, préparerait l'arrêt des 32 magasins et 177 concessions des deux enseignes pour intégrer leur distribution à son modèle online. La suppression potentielle de 1 100 emplois est particulièrement suivie par la presse britannique.

Brandalley confié à un spécialiste de la gestion de crise

Dans l’e-commerce tricolore, l’une des annonces clefs de l’été est l’arrivée d’un nouveau dirigeant chez Brandalley. Comme le révélait FashionNetwork.com le 19 juillet, c’est Paul-Henri Cécillon, spécialiste de la gestion de crise et précédemment en poste chez New Look, qui prend les rennes. Cyril Andrino, qui avait racheté la société en 2014, avait quitté la société en début d’année.

Carré Blanc fait condamner Rue du Commerce

Sur le front judiciaire, l’une des informations de l’été fut la condamnation de Rue du Commerce pour utilisation abusive du nom de la marque Carré Blanc dans son référencement naturel, en violation d’un arrêté pris en mars par la cour d’appel de Paris. Rue du Commerce a tenté, en retour, de faire prononcer la nullité de la marque Carré Blanc. Une demande rejetée par la justice.

Fedex ne livrera plus pour Amazon aux Etats-Unis

Alors que le géant américain de la vente en ligne devient progressivement un acteur logistique, Fedex a annoncé cet été qu’il cessera en 2020 ses livraisons pour le portail. Ce dernier a réagi en soulignant que Fedex représentait une part infime de ses livraisons, et continue en parallèle d’opérer via UPS.

Facebook investit dans Meesho, spécialiste indien du commerce social

A l’heure où le groupe Facebook poursuit le déploiement de ses dispositifs de social commerce, il garde un œil sur les pépites étrangères. Il vient ainsi de prendre part à la levée de 125 millions de dollars par Meesho, start-up indienne qui permet à 2 millions de ‘social sellers’ indiens de vendre leurs produits sur Facebook et Watsapp.

La sécurisation des paiements (DSP2) se renforce

A partir du 14 septembre, les dispositions imposants une authentification "forte" des paiements entreront en vigueur, requérant notamment une double authentification au moment du paiement. Un défi technique pour les e-commerçants, mais également en termes d’expérience client, chaque étape supplémentaire risquant de provoquer un abandon de panier. Ces derniers représenteraient chaque année en France 20 milliards d’euros de ventes non finalisées.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com