×
Publicités
Publié le
14 nov. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Reiko réalise sa mue écoresponsable

Publié le
14 nov. 2020

"Quand vous passez la vague du Covid, la conversion en écoresponsable c’est un challenge qui devient tout à fait abordable", Bryan Assouline préfère en sourire.


Brayn Assouline et Veli Weber - Reiko



Mais celui qui a fondé en 2011, Reiko Jeans avec Veli Weber compose actuellement avec les portes closes pour les dix boutiques de sa marque de prêt-à-porter féminin. "Nous nous adaptons, fatalise le dirigeant. C’est le lot de chacun. Nous faisions des croissances à deux chiffres depuis nos débuts. Ce ne sera pas le cas cette année. Après un troisième trimestre où nous avions progressé, la fin d’année va être plus délicate et nous allons rester en négatif par rapport à 2019. Mais nous ne voulons pas dévaloriser la marque avec des promotions. Si on dénigre la marque dans cette période, cela va être d’autant plus compliqué de convaincre nos clientes d’acheter nos produits à plein prix ensuite". Alors dans ce contexte particulier, l’équipe de Reiko a tout de même décidé de continuer d’avancer sur ses projets.


La capsule Rebirth, en denim recyclé, est la première pierre écoresponsable du projet Nouveau Regard de Reiko - Reiko

Et c’est un virage qui s’amorce dans cet automne 2020. Reiko, dont la spécialité reste le bas qui pèse pour plus des deux tiers de ses ventes, initie sa première collection capsule écoresponsable baptisée Rebirth. Il s’agit de six pièces en denim recyclé proposées entre 125 et 145 euros pour les jeans et 185 euros pour la veste. Et pour les fondateurs il ne s’agit pas juste d’un clin d’œil mais de la première étape d’un engagement véritable. "Une marque en 2020 ne peut plus ignorer sa responsabilité environnementale. Pour nous cela donne naissance à plusieurs engagements concrets. En fait, il y a cinq ans, les rendus des tissus recyclés n’étaient pas bons pour proposer un jeans écoresponsable. Mais les progrès ont été très impressionnants et il est quasi impossible de voir une différence".

Le changement de stratégie a été baptisé Nouveau Regard et la marque travaille déjà sur des initiatives sociales et locales avec ses équipes, comme la collecte de vêtements usagés en magasins avec Le Relais ou le versement d’une part de ses ventes au profit des Restos du cœur. Côté responsabilité environnementale, elle a choisi de modifier son approche, notamment sur l’utilisation des polybags pour l’envoi de ses produits. Surtout, Reiko affiche des ambitions fortes: l’an prochain elle annonce que tous ses jeans seront en matières écoresponsables tout comme sa gamme casual. Elle annonce aussi vouloir rapatrier l’ensemble de sa production autour du bassin méditerranéen, qui est déjà sa principale source de sourcing, et supprimer les envois de marchandises en avion. En 2022, Reiko veut que 70% de sa production soit en matières durables et écologiques. Quitte à faire l’impasse sur certaines matières ?


La première collection Homme de Reiko arrivera au printemps 2021 en magasins - Reiko


"Si on la possibilité de travailler un superbe tissu japonais pour un jeans mais qu’il n’est pas responsable, on ne le fera pas, affirme Bryan Assouline. Aujourd’hui nos fournisseurs ne nous présentent que des matières de ce type. Et nous parvenons à maintenir nos gammes de prix. On a réussi à faire passer le message: le flou on travaille avec du recyclé, nous avons des prêts à teindre qui sont développés pour nous. Après nous travaillons beaucoup des pantalons tailleurs pour femme en tissu fancy, des mélanges de tissu, des jacquards de tissus… Et là c’est plus compliqué. Mais si nous n’avons pas de matière, nous ne le ferons pas".

Un argument que Reiko va, pour ses dix ans, appliqué à l’homme. Car, autre projet majeur, la marque lance au printemps 2021 sa première collection homme. La ligne, qui va s’appuyer sur le savoir faire de la marque dans le jeans et le pantalon, va bénéficier d’une première boutique à Aix en Provence pour son lancement. Un relais de croissance majeur pour Reiko qui revendique plus de 1.200 revendeurs dans le monde et qui réalisait l’an dernier 65% de ses 20 millions d’euros de chiffre d’affaires à l’export.
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com