×
Publicités
Publié le
23 avr. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Relais Colis veut ouvrir 500 consignes automatiques sur trois ans en France

Publié le
23 avr. 2021

Le réseau de livraison Relais Colis s'est accordé avec le spécialiste Quadient (ex-Neopost) sur le déploiement de 500 consignes automatiques en France dans les trois ans à venir. Celles-ci prendront place au sein de grandes et moyenne surface partenaires du réseau Relais Colis.


La consigne Parcel Pending Lite qui va compléter le réseau Relais Colis - Quadient


Quadient déploiera sur ces emplacements le modèle de consigne automatique "Parcel Pending Lite". Un dispositif qui ne demande pas d'aménagement spécifique sur son lieu d'installation, car il est autonome en énergie.

Le dispositif modulaire aurait été pensé pour être facilement adaptable en fonction de l'espace disponible, et pour être modifié sans mal au fil du temps en vue de s'adapter à l'évolution des flux de colis. Il s'agit d'une étape clef pour le spécialiste des machines de traitement de courriers, qui entend déployer 25.000 consignes dans le monde d'ici à 2023.

"Depuis l’invention du Relais, nous avons toujours à cœur de proposer des modes de livraison variés laissant plus de choix et de liberté au consommateur", a commenté le directeur général de Relais Colis, Jean-Sébastien Leridon. "Avec Quadient et cette nouvelle génération de consigne ultra modulaire, nous avons une solution plus flexible qui nous permet non seulement de proposer un service en parfaite complémentarité avec le point relais colis traditionnel mais surtout d’accroître la capacité d’accueil de nos commerçants partenaires, et de leur générer du trafic incrémental, tout en préservant leur activité principale."

Relais Colis revendique un réseau de quelque 5.200 points de distribution faisant transiter 40 millions de colis par an. Né en 1969, le réseau opère pour 200 grands comptes dont 20% officient dans la mode. Parmi ses clients figurent notamment Amazon, Okaïdi, Promod, BeautéPrivé, Vente-Privée, RueduCommerce, Cdiscount et bien sûr La Redoute, sa maison mère entre 1973 et 2015.

Après avoir élargi son activité au-delà des commandes de La Redoute en 2010, le dispositif mise notamment aujourd'hui sur les commandes entre particuliers, qui ne pesaient avant la crise que 5% de l'activité. Depuis le 1er avril, un dispositif d'envoi et réception via des relais est ainsi proposé à partir de 4,40 euros.

Ces développements interviennent après une année complexe pour Relais Colis. Les fermetures de commerces lors du premier confinement avaient privé l'entreprise d'une partie de son réseau, expliquait au printemps 2020 Jean-Sébastien Leridon à FashionNetwork. Et les commerces alimentaires restants ouverts avaient massivement suspendu leur activité relais pour faire face au surcroit d'activité, poussant Relais Colis à suspendre entièrement ses activités colis au 17 mars, pour les relancer à voilure réduite mi-avril.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com

Tags :
Autres
Industrie