Relations Etats-Unis-Chine : cri d'alarme des marques de chaussures après la hausse des droits de douane

Plusieurs marques de chaussures américaines, dont Nike et Under Armour, ont demandé lundi au président Donald Trump de retirer les chaussures de la liste des biens importés de Chine affectés par l’augmentation des droits de douane. « Des droits de douane de 25 % sur les chaussures seraient une catastrophe pour nos clients, nos entreprises et l’économie américaine toute entière », avertissent 173 sociétés établies outre-Atlantique dans une lettre commune.


Donald Trump a fait passer les droits de douane sur certains biens importés de Chine de 10 % à 25 %. Les prix de milliers de produits dont des vêtements, des meubles et de l’électroménager devraient mécaniquement augmenter. - Reuters

Donald Trump a fait passer les droits de douane de 10 à 25 % pour 200 milliards de dollars (179,38 milliards d’euros) de marchandises importées de Chine. Cette décision devrait avoir pour conséquence l’augmentation des prix de milliers de produits dont des vêtements, des meubles et de l’électronique.

300 milliards de dollars (269 milliards d’euros) de biens chinois supplémentaires devraient être concernés par cette hausse des tarifs douaniers après la rencontre entre Donald Trump et le président chinois Xi Jinping, qui aura lieu le mois prochain.

« Notre secteur paye déjà 3 milliards de dollars (26,9 milliards d’euros) de frais de douane chaque année. L’augmentation des coûts d’importation des chaussures affecte directement les consommateurs américains qui achètent des chaussures », font valoir les entreprises.

Cette lettre a également été envoyée au secrétaire du Trésor Steven Mnuchin, au secrétaire au Commerce Wilbur Ross, au représentant au Commerce Robert Lightizer et au directeur du Conseil économique national Larry Kudlow.

L’association Footwear Distributors & Retailers of America (FDRA, soit les distributeurs et vendeurs de chaussures américains) estime qu’une hausse des frais de douane équivaudrait à facturer aux consommateurs 7 milliards de dollars (6,28 milliards d’euros) supplémentaires par an.

Les entreprises soulignent également que les droits de douane sur les chaussures représentent déjà 11,3 % en moyenne, mais peuvent atteindre jusqu’à 67,5 %. Les faire passer à 25 % équivaudrait à faire payer aux Américains 100 % de droits de douane sur leurs chaussures, s’insurgent les entreprises dans la lettre.

Walmart Inc, plus grande chaîne de distribution au monde, a prévenu la semaine dernière que ses prix allaient augmenter en raison de frais de douane plus élevés sur les biens importés de Chine. La mesure affecterait déjà son activité de vente de meubles.

Même son de cloche chez Macy’s, qui confirme que les droits de douane adoptés le 10 mai ont déjà un impact sur le prix de vente de ses meubles.

Traduit par Clémentine Martin

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.

Mode - ChaussuresSportIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER