×
Publicités
Par
AFP
Publié le
30 mars 2012
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Renaud de Lesquen (L'Oréal) nommé président de Dior en Chine

Par
AFP
Publié le
30 mars 2012

PARIS, 30 mars 2012 (AFP) - Le groupe Dior a confirmé vendredi à l'AFP la nomination de Renaud de Lesquen, venu de L'Oréal, à la tête de toutes ses activités en Chine - et non seulement des parfums Dior, comme l'avait indiqué la veille une source à l'AFP. "Renaud de Lesquen prendra ses fonctions en tant que président de Dior en Chine le 1er mai", a indiqué un porte-parole de Dior. "Il sera responsable de toute la marque Dior" dans ce pays, ce qui inclut les activités de couture, parfumerie et joaillerie, a-t-on précisé.


La boutique Dior qui vient d'ouvrir à Taipei.

Renaud de Lesquen, âgé de 42 ans, était jusque-là le directeur général d'Yves Saint Laurent Beauté, l'une des marques de la division produits de luxe du numéro un mondial des cosmétiques L'Oréal. Il dirigeait aussi L'Oréal Designer Brands. L'Oréal avait indiqué en décembre qu'il allait quitter l'entreprise. Mais on ignorait quelles seraient ses futures occupations.

M. de Lesquen a fait toute sa carrière chez L'Oréal, où il est entré en 1993 après des études de commerce. Il a notamment travaillé pour Lancôme en France et aux Etats-Unis et pour Helena Rubinstein au Japon.

Outre ces deux marques, la branche luxe de L'Oréal comprend aussi les produits cosmétiques et les parfums de Giorgio Armani, Ralph Lauren, Cacharel, Biotherm, Diesel, Kiehl's, Cacharel, Stella McCartney...

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.