×
6 263
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP
Publié le
26 avr. 2021
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Réouverture des commerces: le Medef pousse pour le 10 mai, Le Maire maintient le 15

Par
AFP
Publié le
26 avr. 2021

Le Medef a souhaité lundi que les commerces et restaurants fermés puissent rouvrir dès le 10 mai, mais le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a maintenu le 15 comme objectif.


Shutterstock



"Il faut que le 15 mai, si possible même le 10 mai avant l'Ascension on puisse rouvrir", a déclaré sur RTL le président de l'organisation patronale Geoffroy Roux de Bézieux.

Alors que l'Ascension tombe cette année le jeudi 13 mai, "il y a un grand week-end qui se prépare, il y a des commerces qui pourraient faire des bonnes journées de chiffre d'affaires, donc c'est l'occasion de rouvrir", a--t-il ajouté.

"La mi-mai c'est plutôt le 15 mai que le 10 mai", a pour sa part dit quelques minutes plus tard le ministre de l'Economie Bruno Le Maire sur Europe 1.

"L'horizon qui a été fixé par le président de la République, c'est la mi-mai. A la mi-mai, si on se met à tout rouvrir de manière brutale, sans coordination, alors même qu'on s'y prépare depuis plusieurs semaines, qu'est-ce qu'on va faire ? On va réactiver la circulation du virus", a-t-il averti.

Jeudi, les principales fédérations du commerce et quelque 150 patrons de réseaux d'enseignes ont réclamé dans une tribune une réouverture pour le 10 mai, mettant en avant l'importance de cette période pour leur activité.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.