×
5 596
Fashion Jobs
LA REDOUTE
Chef de Produit Literie H/F
CDI · ROUBAIX
LA REDOUTE
Responsable Qualité Produit Meuble H/F
CDI · ROUBAIX
LA REDOUTE
Responsable Qualité Produit Textile H/F
CDI · ROUBAIX
JEROME DREYFUSS
Product Owner H/F
CDI · PARIS
MP L'OCCITANE
CDI - Responsable Grands Comptes H/F
CDI · PARIS
SINTEL
HR Business Partner IT (H/F)
CDI · PARIS
LABOMODE GROUP / FASHOP
Responsable de l'Information
CDI · STRASBOURG
SINTEL RECRUTEMENT
Sourceur Textile Proche Import (H/F)
CDI · IVRY-SUR-SEINE
MP L'OCCITANE
CDI - Digital Influence Leader H/F - l'Occitane en Provence
CDI · PARIS
ADIDAS
Senior Manager Merchandising & Activation Décathlon H/F
CDI · PARIS
ONLY
Responsable Commercial Only Noos (Basé au Danemark)
CDI · AARHUS
CHRISTIAN DIOR COUTURE
Chef de Groupe Baby Dior (H/F)
CDI · PARIS
DRAEGER
Chef de Produit Accesoires de Mode H/F
CDI · PARIS
BANANAMOON
Chargé(e) Des Opérations Logistiques
CDI · NICE
A LA SOURCE...
Responsable Approvisionnement / Import (H/F)
CDI · MONTPELLIER
DES PETITS HAUTS
Chef de Produit Chaîne et Trame (H/F)
CDI · PARIS
VERTBAUDET
UK Conversion & ux Manager (f/h - CDI)
CDI · TOURCOING
COURIR FRANCE
Chargé.e de Stocks / Stock Keeper - c.c Grand Place - Grenoble - CDI - 35h - f/h
CDI · GRENOBLE
ANAÏK
Poste CDI Commercial(e) f/h - Villeneuve d’Ascq 59
CDI · VILLENEUVE-D'ASCQ
MP L'OCCITANE
CDI - Chef de Projet Digital Senior Acquisition & Media - Europe, UK, us H/F - Erborian
CDI · PARIS
HUGO BOSS FRANCE
Area Manager (H/F)
CDI · PARIS
CALVIN KLEIN
Sales Manager H/F - Calvin Klein - Troyes - CDI 35h
CDI · TROYES
Publicités
Publié le
12 mai 2021
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Réouverture des commerces: Nat & Nin repeint les devantures de ses magasins

Publié le
12 mai 2021

Les commerçants de mode français sont à pied d’œuvre. Tous ont coché la date du 19 mai pour la réouverture de leurs boutiques. Fermés depuis fin mars, voire fin janvier pour ceux présents dans les centres commerciaux de plus de 20.000 mètres carrés, ils préparent cet évènement. FashionNetwork.com a demandé à plusieurs d’entre eux leur état d’esprit et comment ils s’organisaient pour ce retour à l’activité. Après le cas d'Eram, c'est aujourd’hui, Ninny Wu, cofondatrice de Nat & Nin, qui partage son sentiment.
 

Nat & Nin



La marque des sœurs Nathalie et Ninny Wu, qui avaient lancé un pendant masculin Antonyme en 2012, a fêté l’an passé ses quinze ans. Un anniversaire complexe avec deux confinements durant l’année, pour lesquelles la marque, qui compte quatre boutiques et plus de 200 revendeurs en France, a dû nécessairement s’adapter.

"Lors du premier confinement, nous avons dû gérer une situation inédite et mondiale, et nous avons accepté les consignes du gouvernement et les aides comme le chômage partiel. Les boutiques étaient toutes fermées et nous avions maintenu notre site internet avec une personne qui venait préparer les commandes deux fois par semaine, explique Ninny Wu. Mais après le premier confinement la situation était mauvaise. D’autant que le décalage des soldes d’été sur la mi-juillet nous a totalement desservis. Paris était vide de parisiens et de touristes ! La province s’en est mieux sortie. Lors du deuxième confinement, nous avons eu très peur de ne pas pouvoir ouvrir pour les fêtes de fin d’année. C’était vraiment important pour pouvoir sauver l’année".

Après ces deux premières expériences éprouvantes la dirigeante à abordé le confinement de 2021 avec une approche volontaire. Contrainte à la fermeture, Nat & Nin a continué à travailler avec ses équipes en télétravail ou au bureau en respectant la distanciation. Elle a aussi mis en place de nouveaux services.

"Il fallait mettre à profit ce troisième et dernier confinement (soyons fou) pour changer du matériel informatique, mettre à jour le logiciel de vente. Nous avons aussi mis en place le clic&collect sur la boutique de Beaumarchais, nos bureaux se trouvant au même emplacement. Cela a facilité sa mise en place, explique précise la dirigeante. C’est moi qui assure la préparation et cela me permet de voir et d’échanger un peu avec les clientes. En fait, c’est un vrai bol d’air dans la journée ! Les confinements successifs ont été très éprouvants. Ce n’est pas tant le confinement qui est fatiguant mais plutôt les annonces à la dernière minute, le manque de perspective et le sentiment d’impuissance qui sont difficiles à gérer".

Malgré ce manque de perspectives, la marque a tenté d’entretenir le lien avec ses revendeurs et avec ses clientes durant les dernières semaines. La marque à fourni des visuels et des contenus aux multimarques pour qu’ils puissent animer leur pages Facebook ou Instagram. Pour ses clientes, elle a tenter de faire vivre sa communauté via son activité sur les réseaux sociaux mais aussi avec un contenu proposé dans ses newsletters.


Nathalie et Ninny Wu - Nat & Nin



A présent, la marque de maroquinerie leur donne rendez-vous dans ses magasins et chez ses revendeurs. "Au moment de l’annonce du confinement, nous commencions à livrer nos revendeurs multimarques. Ils savent que nous sommes très réactives pour préparer et livrer et vont revenir vers nous quelques jours avant l’ouverture. En revanche les grands magasins sont déjà dans le redémarrage et demandent à ce que nos démonstrateurs viennent plusieurs jours avant pour préparer l’ouverture".

Une démarche que la marque applique à ses propres points de vente dans la perspective d’une réouverture des portes de ses quatre points de vente le 19 mai.

"Cela nous donne enfin un peu d’espoir et nous préparons la réouverture de tous nos points de vente en réfléchissant à faire de jolies vitrines pour la fête des mères. Surtout que nous avons une collaboration avec le Panier des sens pour cette occasion, affirme Ninny Wu. Nous sommes également en train de donner un coup de peinture sur les devantures des boutiques de la rue Montmartre et celle du Boulevard Beaumarchais. Bref, nous nous refaisons une beauté pour accueillir nos clientes dans de bonnes conditions".

Alors que l’an passé, les commerçants avaient bénéficié de l’effet réouverture dans les semaines suivant le déconfinement du printemps, cette année les boutiques espèrent profiter d’un même élan. Un élan que Ninny Wu aimerait voir prolongé par un maintien des dates des soldes au 23 juin.  
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com