×
5 255
Fashion Jobs
CCLD RECRUTEMENT
Responsable Regional Prêt-À-Porter Ouest H/F
CDI · NANTES
CCLD RECRUTEMENT
Responsable Regional Prêt-À-Porter Ouest H/F
CDI · RENNES
HERMES SYSTÈMES D'INFORMATION
Chef de Projet si Supply Chain / Production H/F
CDI · PANTIN
ESPRIT FRANCE
Responsable Regional Visuel H/F - Sud Ouest
CDI · BORDEAUX
RITUALS COSMETICS
Responsable Régional - Région Paris
CDI · PARIS
RITUALS COSMETICS
Responsable Régional - Région Est
CDI · PARIS
RITUALS COSMETICS
Responsable Régional - Région Ouest
CDI · PARIS
LPB - LES PETITES BOMBES
E-Store Manager
CDI · LA CIOTAT
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Achat PAP (H/F)
CDI · PARIS
CHARLES LE GOLF
Directeur de Collections
CDI · PARIS
GROUPE ETAM
Ingénieur Système H/F
CDI · CLICHY
COURIR
Responsable d'Équipe Stock / Stock Supervisor- Forum Des Halles - Paris - CDI - f/h
CDI · PARIS
MAISON KITSUNÉ
Chargé/e de Projet Image
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - Paris/Idf
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Coordinateur Relations Sociales H/F
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Responsable Atelier, Conditionnement et Qualité - H/F - Secteur de l'Alimentaire de Qualité - Chelles
CDI · CHELLES
ALGOTHERM
Responsable Marketing Operationnel
CDI · LEVALLOIS-PERRET
GALERIES LAFAYETTE
Support / Onboarding Manager Marketplace H/F
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Chef de Projet Opérations - H/F
CDI · SAINT-DENIS
BALMAIN
Responsable Performance Retail Groupe H/F
CDI · PARIS
BANANA MOON
Responsable Animation Commerciale Retail
CDI · NICE
CONFIDENTIEL
CDI - Sales Manager/Euse - Roubaix
CDI · ROUBAIX
Par
AFP
Publié le
19 mai 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Réouverture: "On a le sentiment que c'est la bonne", dit le patron du Medef

Par
AFP
Publié le
19 mai 2021

Le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, s'est dit optimiste mercredi sur la réussite du déconfinement et de la réouverture de nombreuses activités, ayant "le sentiment que c'est la bonne" cette fois.


Le président du Medef Geoffroy Roux de Bezieux, à l'Elysée le 29 avril 2021. - AFP/Archives


"Je vais être prudent (...) mais on a tous le sentiment que c'est la bonne. Pourquoi? Parce qu'il y a la vaccination", a affirmé le président de l'organisation patronale sur Franceinfo.

"On est a 21 millions de personnes vaccinées, ça fait un tiers de la population française (...) donc on sent que ça peut fonctionner", a-t-il ajouté, citant l'exemple d'autres pays comme les Etats-Unis où le déploiement de la vaccination a permis d'accélérer la lutte contre l'épidémie de Covid-19.

Au moment où les terrasses des cafés et restaurants peuvent de nouveau accueillir des clients, lui-même ira déjeuner en terrasse avec ses équipes, a-t-il indiqué.

"C'est un énorme plaisir de pouvoir retrouver ce goût de la vie. (...) C'est pas tout à fait la vie normale, il y a des jauges, des contraintes, mais c'est ce goût-là qu'on a tous envie de retrouver", s'est-il réjoui.

Il a d'ailleurs poussé les restaurateurs à rouvrir leurs établissements, alors que certains ont décidé de rester fermés, estimant que les contraintes sanitaires sont trop importantes. "Je crois que tout est préférable à ne pas travailler", a défendu Geoffroy Roux de Bézieux.

"Ce qu'on a obtenu du gouvernement c'est le fait que les aides, les mesures de compensation vont être retirées progressivement. Donc ça permet d'ouvrir en mai, en juin, en juillet, avec un chiffre d'affaires qui est plus bas que (la) normale et pour autant de ne pas perdre d'argent", a-t-il expliqué.

En ce qui concerne les commerces, qui demandent à pouvoir ouvrir tous les dimanches pour écouler une partie des stocks qui se sont accumulés depuis près de deux mois, le président du Medef défend la logique de décisions locales annoncée par le gouvernement. "Je pense que c'est une bonne idée que ce soit les préfets" qui décident, a-t-il affirmé.

"(Ouvrir) tous les dimanche non, mais je pense qu'il faut qu'on redonne un peu de marge de manœuvre", a-t-il aussi plaidé, rappelant que éle dimanche est un travail exceptionnel, ça ne doit pas être la normeé.

"Le commerce c'est un secteur en difficulté, à cause de l'e-commerce. L'e-commerce, évidemment, est ouvert le dimanche (...) donc il y a une sorte d'inégalité de concurrence et donc du coup, oui, il faut qu'on redonne un certain nombre de dimanches", a-t-il encore estimé.

Il s'est enfin dit favorable au maintien de la date de début des soldes, prévue le 23 juin.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.