×
Publicités
Publié le
7 févr. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Réseaux sociaux: Facebook, Snapchat et Pinterest en lutte contre l'essoufflement

Publié le
7 févr. 2022

Les groupes Meta Platforms (Facebook), Snap Inc (Snapchat) et Pinterest ont publié ces derniers jours des résultats annuels 2021 témoignant des transformations connues par les réseaux sociaux américains. Si les chiffres d'affaires se gonflent, le leader Meta et le réseau Pinterest voient leurs audiences plafonner, tandis que Snapchat a connu avec la crise un regain d'intérêt.


Shutterstock



Le groupe Meta Plateforms a indiqué mercredi soir avoir pour la première fois perdu des utilisateurs en Amérique du Nord. Et ceci tandis que l'utilisation de ses plateformes (Facebook, Instagram, Messenger et Whatsapp) ont plafonné au dernier trimestre, avec 2,8 milliards d'utilisateurs et 3,6 milliards de connexion au moins une fois par mois. Une faible hausse par rapport au troisième trimestre, tandis que sur trois mois le réseau social Facebook perdait un million d'utilisateurs actifs.

Des chiffres derrières lesquels Meta affiche un revenu de 117,9 milliards de dollars, en progression de 37% sur un an, avec une marge opérationnelle de 40%. Le revenu net s'est lui établi à 39,3 milliards de dollars, en progression de 35%. Des chiffres publiés à l'issue d'un trimestre marqué par le changement de nom du groupe, rebaptisé Meta. Changement décidé dans l'optique d'aller trouver dans le metavers un relais de croissance. Ou, selon ses détracteurs, pour faire oublier les scandales liés aux questions de confidentialité et circulations d'informations fausses.

De fait, les chiffres de l'exercice 2021 n'ont pas séduit les investisseurs. Leur annonce a eu pour conséquence de faire chuter subitement de 25% le cours de l'action, mettant à risque près de 200 milliards de dollars de capitalisation. Des chiffres qui amènent le groupe à faire part de perspectives de croissance ralenties sur le premier trimestre en cours, invoquant la concurrence croissante d'autres applications. "Les gens ont beaucoup de choix sur la manière dont ils veulent passer leur temps", a commenté Mark Zuckerberg. "Et des applis comme TikTok grandissent très vite".

D'autres publications de résultats n'ont pas eu le même effet sur les cours, comme celles de Snap Inc (Snapchat) et Pinterest, dont les actions ont respectivement augmenté de 47% et 14%. Snap Inc a ainsi annoncé pour l'exercice 2021 un chiffre d'affaires de 4,11 milliards de dollars, en progression de 64% sur un an. Les pertes opérationnelles ont été ramenées de 862 à 702 millions de dollars, tandis que l'Ebitda ajusté explose de 1.265% pour s'établir à 616 millions de dollars.

L'optimisme des investisseurs entourant Snapchat s'appuie par ailleurs sur un nombre d'utilisateurs actifs quotidiens qui s'inscrivait au dernier trimestre en progression de 20%. Sur un an, l'application a ainsi gagné 54 millions d'utilisateurs, aussi bien en Amérique du nord et Europe que dans le reste du monde, portant sa communauté à quelque 319 millions d'utilisateurs actifs. De quoi justifier l'optimisme du groupe, dont certains prédisaient la chute face au chinois Tiktok. Sur l'exercice en cours, Snap Inc table sur un chiffre d'affaires allant de 1,03 à 1,06 milliard de dollars.


Snapchat



De son côté, Pinterest a indiqué avoir dopé son chiffre d'affaires de 52% pour atteindre 2,5 millions de dollars. De 128 millions de dollars de pertes en 2020, le réseau social affiche pour l'année dernière 316 millions de dollars de bénéfices. Et l'Ebitda se gonfle de 167% pour s'établir à 814 millions de dollars.

Des chiffres derrière lesquels apparaissent néanmoins une baisse du nombre d'utilisateurs actifs mensuels, qui s'est contracté de 6% en un an à 431 millions de membres. Comme pour le groupe Meta, le marché américain est le plus touché, avec une chute de 12% à 86 millions d'utilisateurs. Le recul est bien moindre dans le reste du monde, où le réseau compte 346 millions d'utilisateurs mensuels.


DR



"Nos principales priorités stratégiques pour 2022 sont ancrées dans les contenus inspirés et dirigés par des créateurs, les achats, l'expérience des Pinners et le succès des annonceurs. Nous prévoyons de faire évoluer notre écosystème de contenu natif (...)", indique la direction. "Nous pensons que ces investissements soutiendront la croissance à long terme et continueront à construire les fondations d'une entreprise à grande échelle au fil du temps".

La publication de ces chiffres intervient sur fond de polémique autour du changement de règles des Iphone concernant le traitement des données personnelles. La mise à jour  iOS 14 instaure l'ATT (App Tracking Transparency), qui force des applications comme Facebook et autres à demander à l'utilisateur leur feu vert s'ils veulent suivre et analyser son comportement sur d'autres applications. Un manque à gagner potentiellement important pour des sociétés justement pourvoyeuses de données pour le marché commercial et publicitaire.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com

Tags :
Médias
Business