×
5 052
Fashion Jobs
HUGO BOSS FRANCE
Supervisor Stock - Roubaix H/F
CDI · ROUBAIX
HERMES
CDI - Chargé de Stock (H/F) - Biarritz
CDI · BIARRITZ
HUGO BOSS FRANCE
After Sales Manager H/F
CDI · PARIS
BLUEMARBLE
Chef de Produit
CDI · PARIS
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Chef de Produit Développement PAP H/F
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Directeur Régional (H/F) – Mode – CDI - Paris
CDI · PARIS
PROJECT X PARIS
Responsable de Réseau de Franchises Europe
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
THE NETWORKERS
Directeur Retail H/F
CDI · MASSY
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Gestionnaire Stock Retail H/F
CDI · PARIS
GROUPE CITY ONE
Chargé Des Relations Sociales H/F (Roissy)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
GALERIES LAFAYETTE - CB
Acheteur Exploitation et Travaux H/F
CDI · PARIS
TEZENIS
Animateur Régional Des Ventes - CDI - Paris (H/F)
CDI · PARIS
HERMES
CDI - Information Security Officer (Riso) - H/F
CDI · PIERRE-BÉNITE
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Logistic & Supply Project Manager H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Boulogne Billancourt - CDI
CDI · NANTERRE
PANDORA
Merchandise Financial Planner / Open to Buy
CDI · MADRID
GALERIES LAFAYETTE - CB
Manager Vente H/F
CDI · BIARRITZ
CITADIUM
Area Manager Citadium Caumartin H/F
CDI · PARIS
LUXURY OF RETAIL
Animateur Réseau Pharmacie - Cannes/ Nice - CDI 35h - H/F
CDI · NICE
MARINE SERRE
Responsable Presse et Relations Publiques
CDI · PARIS
MADE IN DESIGN
Directeur Commercial Design Décoration Made in Design H/F
CDI · PARIS
GROUPE L'OCCITANE
CDI - Coordinateur Gestionnaire de Stock H/F - l'Occitane en Provence
CDI · PARIS
Publicités
Par
Reuters
Publié le
25 août 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Revers judiciaire pour EssilorLuxottica face à GrandVision, qui étudie ses recours

Par
Reuters
Publié le
25 août 2020

Reuters - La justice néerlandaise a refusé lundi à EssilorLuxottica le droit d’obtenir de GrandVision, qu’il prévoit de racheter, des informations supplémentaires sur sa gestion de la crise du coronavirus. Dès le lendemain, le géant de l'optique a annoncé qu’il étudiait les recours possibles, dont un éventuel appel.


Photo d'archives/REUTERS/Alessandro Bianchi


“EssilorLuxottica étudie le jugement et évalue ses voies de recours, dont la possibilité d’interjeter appel. La société reste préoccupée de l’attitude de GrandVision qui continue à refuser l’accès à des informations importantes pour l’évaluation de sa gestion pendant la crise du COVID-19”, déclare le groupe franco-italien dans un communiqué.

Lors d’une audience il y a quelques jours, le mastodonte des lunettes et des verres optiques avait argué du fait que la décision de GrandVision de suspendre ses paiements à des propriétaires de magasins d’optique et à des fournisseurs ainsi que sa demande d’aide publique pourraient justifier l’abandon du projet de rachat, d’un montant de 7,2 milliards d’euros.

Un tribunal de Rotterdam a cependant jugé qu’EssilorLuxottica n’était pas parvenu à prouver que sa cible néerlandaise avait violé les termes de l’accord de rachat en ne sollicitant pas d’autorisation pour les actions entreprises face à la crise du coronavirus.

“La publication de volumes importants d’informations réglementées qu’EssilorLuxottica réclame sans fondements spécifiques peut être comparée à de la pêche au filet dérivant”, a dit le tribunal.

GrandVision, qui exploite plus de 7.000 boutiques à travers le monde, a dit avoir toujours informé EssilorLuxottica de ses initiatives.

“GrandVision continue de soutenir EssilorLuxottica avec l’objectif partagé d’obtenir les autorisations réglementaires pour la finalisation de la transaction dans les 12 à 24 mois suivant l’annonce (du rachat)”, a dit le groupe néerlandais après le jugement rendu lundi. EssilorLuxottica n’a pas répondu dans l’immédiat aux demandes de commentaires.

Par les rédactions d'Amsterdam et Paris
 

© Thomson Reuters 2023 All rights reserved.