×
Publicités

Revolve prépare son entrée à la Bourse de New York

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 3 oct. 2018
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le détaillant en ligne Revolve Retail Group, Inc., axé sur les influenceurs et basé à Cerritos, en Californie, a déposé sa candidature auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis vendredi, précisant ses plans pour lancer un premier appel public à l'épargne sur le New York Stock Exchange l'été prochain.


Revolve s'enorgueillit d'une communauté de plus de 2 500 influenceurs et marques partenaires. - Instagram: @revolve

 
Revolve espère lever jusqu'à 100 millions de dollars lors de son introduction en Bourse, mais le nombre d'actions disponibles et leur prix ne sont pas encore connus.

Le dépôt d'une demande d'enregistrement auprès de la SEC a également donné un rare aperçu des résultats financiers du groupe : le chiffre d'affaires net de la société était de 399,6 millions de dollars (345,3 millions d'euros) en 2017, tandis que le bénéfice net s'élevait à 5 millions de dollars.

En ce qui concerne l'exercice 2018, la société a déclaré un chiffre d'affaires net de 245,1 millions de dollars (211,8 millions d'euros) pour le seul premier semestre de l'exercice, ainsi qu'un bénéfice de 15,8 millions de dollars (13,6 millions d'euros). Ceci, combiné à l'expansion récente du groupe en Europe, semble suggérer que Revolve tient un bon filon avec son orientation pionnière sur le marketing d'influenceurs.

En effet, le groupe, fondé par Michael Karanikolas et Michael Mente en 2003, tient également à souligner les points forts de ce système, affirmant avoir construit « une communauté de plus de 2 500 influenceurs et marques partenaires, dont plusieurs des célébrités les plus influentes des réseaux sociaux dans le monde, que nous suivons et gérons en utilisant notre propre plateforme technologique interne ».

Cependant, comme le souligne The Fashion Law, cette dépendance à l'égard des influenceurs pourrait s'avérer problématique pendant son introduction en Bourse, car la société n'a jusqu'à présent pas fait respecter par son armée d'influenceurs les directives de la Federal Trade Commission (FTC) concernant la transparence sur les réseaux sociaux.

La FTC stipule en effet que les messages sponsorisés doivent être identifiés d'une manière « claire et visible », suggérant l'utilisation de hashtags tels que #Ad ou #Sponsored, tout en réprimant depuis quelques mois les infractions à cette exigence obligatoire.

Revolve Retail Group exploite actuellement deux plateformes d'e-commerce, Revolve.com et Fwrd.com, et possède un portefeuille de 19 marques par l'entremise d'Alliance Apparel, Inc., racheté en 2014.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com