×
5 829
Fashion Jobs
GROUPE PRINTEMPS
Contrôleur de Gestion Digital / Senior Business Analyst H/F
CDI · PARIS
TEXEUROP
Acheteur(se) / Chargé(e)e de Portefeuilles Clients
CDI · WAMBRECHIES
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Recrutement et Mobilité Fonctions Support H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Directeur Régional Citadium H/F
CDI · PARIS
DIRAMODE PIMKIE
Juriste Droit Des Affaires H/F
CDI · VILLENEUVE-D'ASCQ
DIRAMODE PIMKIE
Juriste Droit Des Affaires H/F
CDI · VILLENEUVE-D'ASCQ
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Marseille (13) H/F
CDI · MARSEILLE
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Marseille (13) H/F
CDI · MARSEILLE
ROUGEGORGE LINGERIE
Gestionnaire Acheteur(Euse) H/F
CDI · WASQUEHAL
JD SPORTS
Responsable Marketing Senior H/F
CDI · PARIS
BA&SH
Responsable Coordination Visual Merchandising France et International f/h
CDI · PARIS
LOUISE MISHA
Gestionnaire de Production
CDI · PARIS
A LA SOURCE...
Directeur Regional - Region Centre (H/F)
CDI · CLERMONT-FERRAND
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Regional - Est H/F
CDI · NANCY
CHLOE STORA
Responsable Marketing Digital / Communication
CDI · PARIS
GROUPE IKKS
Contrôleur de Gestion Retail (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
NATALYS
Acheteur(Euse) H/F
CDI · MONTREUIL
SWAROVSKI
CDI - Responsable Marketing France B2B (H/F) - Paris
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client et Marketing H/F
CDI · DIJON
CAMAÏEU
Juriste Immobilier H/F
CDI · ROUBAIX
HERMES FEMME
Chef de Projet Moa Supply Chain - H/F
CDI · PANTIN
BONPOINT
Chef de Produit Développement Soin f/h
CDI · PARIS
Publicités
Par
Reuters
Publié le
15 mai 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Richemont voit sa rentabilité plombée par le coronavirus

Par
Reuters
Publié le
15 mai 2020

ZURICH (Reuters) - Richemont, qui a fait état vendredi d’un bénéfice annuel en baisse de deux tiers, a déclaré observer une forte demande en Chine mais a dit s’attendre globalement à des turbulences dans les mois à venir en raison de la crise du coronavirus.


Richemont détient les griffes de joaillerie Cartier, Van Cleef & Arpels, les labels de mode Chloé, Dunhill ou encore le pure-player YNAP. - Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann


Le numéro deux mondial du luxe, propriétaire de Cartier et Van Cleef & Arpels, a dégagé sur l’exercice annuel clos fin mars un bénéfice d’exploitation en repli de 67% à 931 millions d’euros, contre un consensus des analystes qui prévoyait 1,29 milliard. Le chiffre d’affaires, en hausse de 2% à 14,238 milliards d’euros, est en revanche conforme aux estimations.

Selon le groupe suisse, également propriétaire des horlogers Piaget, IWC et Vacheron Constantin, le comparatif sur le dernier exercice annuel est en partie défavorable car le précédent exercice annuel avait été bonifié par un gain exceptionnel après impôts de 1,4 milliard d’euros. Sans cet élément, la baisse n’aurait été que de 34%.

La division horlogère est celle qui a le plus souffert avec un bénéfice d’exploitation en baisse de 20% et un chiffre d’affaires en repli de 4% sur l’exercice écoulé. La joaillerie, principale division du groupe, a mieux résisté avec des ventes en hausse de 2% et un résultat opérationnel en baisse de 7%.

Richemont a dit commencer à observer des signes d’amélioration, notamment en Chine, où l’épidémie de coronavirus a émergé en décembre, avant de se répandre dans le reste du monde. “Depuis la réouverture de nos 462 boutiques en Chine, nous constatons une forte demande”, a souligné le groupe.

Johann Rupert, le président du groupe, s’attend toutefois à ce que l’impact de la crise persiste sur le reste de l’année. “La fermeture de nos points de vente internes et externes, le changement d’attitude vis-à-vis de la consommation et le faible moral des consommateurs pèseront sur les résultats de cette année”, a-t-il déclaré, ajoutant qu’il était impossible de faire des prévisions significatives à ce stade.

A la Bourse de Zurich, l’action Richemont progressait dans les premiers échanges de 0,3%.

© Thomson Reuters 2021 All rights reserved.