Rick Owens et ses dandys dystopiques

Il était recommandé de porter un masque de protection pour assister au dernier défilé Rick Owens : la fumée multicolore qui s'échappait entre les fontaines du Palais de Tokyo était particulièrement dense. L'invitation au show, d'ailleurs, était en fait un masque de chirurgien en coton noir : la plupart des invités le portaient, sous le soleil écrasant de midi.


Rick Owens Printemps-été 2019 - Photo: PixelFormula

Même s'il est connu pour son univers post-apocalyptique, le défilé Rick Owens était particulièrement dystopique. Sa mise en scène, sublime, faisait penser à une rencontre entre Pier Paolo Pasolini and D.W. Griffith. Comme toujours chez Rick Owens, l'ambiance était futuriste avant même le début du défilé - au moment où les paparazzi se déchaînaient sur ASAP Rocky et Kris Van Assche.
 
Le titre « Leave me Along » du rappeur estonien Tommy Cash en fond sonore, le défilé a commencé par une série de T-shirts découpés portés sur d'imposantes jambières, à la manière d'un cow-boy ou d'un artiste d'avant-garde imaginaire ; suivie par de gigantesques pantalons en patchwork de tissus gris et mastic, et des sahariennes avec une ample manche reprenant les rayures du drapeau américain. Vers la fin, quelques manteaux épiques, coupés au laser en couches superposées, qui glissaient entre les énormes nuages de fumée bleu indigo et vert émeraude.


Rick Owens Printemps-été 2019 - - Photo: PixelFormula

La collection était légèrement farfelue, comme ce masque dont l'avant se prolongeait en tentacules. À la fin du show, un quintette surréaliste a suscité quelques regards étonnés : les mannequins portaient des structures métalliques, qui éloignaient le tissu à bonne distance du corps. Au premier rang, on a entendu quelques critiques grommeler le nom de Craig Green, le jeune créateur britannique qui joue régulièrement avec ce principe.

Mais cette critique n'était qu'un point de détail, face à la puissance extraordinaire des images offertes par ce défilé. Si la plupart des pièces ne semblent pas vouées au succès commercial, l'essentiel des ventes de Rick Owens s'effectue sur sa pré-collection. Mais l'impact de ses défilés laissera pour toujours une marque indélébile dans la mémoire du public : l'une des raisons qui font de Rick Owens l'un des plus grands créateurs de notre temps.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - AccessoiresLuxe - ChaussuresDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER