×
7 115
Fashion Jobs

Rihanna dévoile à Paris sa vision d'une mode luxueuse et décontractée

Par
Reuters API
Publié le
today 23 mai 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Paris (Reuters) - Rihanna a dévoilé à Paris mercredi la première collection de Fenty, sa marque de mode lancée avec le groupe LVMH, que la chanteuse dit vouloir « unique et capable de toucher un très large public ».


Rihanna le 22 mai à Paris - DR


Présentés dans un magasin éphémère installé dans une galerie du Marais, les vêtements offrent des lignes structurées, des vestes blanche ou beige aux épaules larges, de vastes chemises en popeline, des tailleurs saumon ou des mini robes-blazers corsetant le corps.

Le vestiaire s’adresse aussi aux hommes, avec de larges blouses en denim ou des parkas.

« Ma mode sera forcément différente et non traditionnelle, car je ne viens pas de cette industrie », a déclaré la chanteuse à la presse, disant espérer pouvoir apporter une « nouvelle vision de la mode ».

La star de la pop aux 70 millions de « followers » sur Instagram a dit vouloir offrir un style « décontracté ou sexy, selon les envies ».

Positionnés sur le créneau du luxe, les produits Fenty sont toutefois vendus à des prix nettement inférieurs à ceux des marques de LVMH comme Louis Vuitton ou Dior.

Les prix oscillent autour de 600 à 800 euros pour une robe, de 500 euros pour des sandales et de 300 euros pour des bijoux fantaisie.


Les invités ont découvert accessoires et prêt-à-porter dans cette première collection - DR


Encore absente, une offre de sacs - qui constitue le coeur de la rentabilité des marques de luxe - viendra plus tard.

Les produits seront principalement vendus en ligne, tandis que des boutiques éphémères viendront animer les collections qui seront produites en petites séries, en partie par les fournisseurs des marques de LVMH, et seront très fréquemment renouvelées.

Le premier « pop-up », parisien, ouvrira le 24 mai pour deux semaines et le site Internet le 29 mai. Il sera d’abord disponible dans 14 pays, en Europe et aux Etats-Unis, et aura vocation à ouvrir en Asie d’ici à la fin de l’année.
Un développement plus poussé est prévu en 2020.

Si aucune boutique en dur n’est pour l’instant programmée, la griffe « ne s’interdit rien, à terme », indique-t-on au sein de LVMH.


Bernard Arnault, PDG de LVMH, et Rihanna - DR


Le lancement de Fenty intervient après le succès foudroyant des cosmétiques « Fenty Beauty », également lancés avec LVMH, et dont les ventes ont atteint 500 millions d’euros à la fin 2018 après moins de deux ans d’existence. Ce succès s’explique à la fois par la popularité de Rihanna et par la très large palette de couleurs offertes aux peaux foncées ou métisses.

Première griffe de mode créée ex-nihilo par LVMH depuis Christian Lacroix en 1987, Fenty est majoritairement détenue par LVMH qui lui apporte aussi ses ressources en matière de systèmes d’information, de numérique et d’achats médias.

A la fois chanteuse, mannequin, actrice et femme d’affaires, Rihanna, 31 ans, née Robyn Rihanna Fenty à la Barbade, a déjà collaboré avec le chausseur Manolo Blahnik ou l’équipementier sportif Puma. Elle a aussi créé une marque de lingerie baptisée Savage X Fenty. Elle est à la fois cofondatrice et directrice artistique de Fenty.

Pascale Denis, édité par Wilfrid Exbrayat

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.