×
7 053
Fashion Jobs

Rituals : la France devrait devenir le premier marché d’ici quatre ans

Publié le
today 5 mars 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Débarquée en France en mai 2015 avec l’ouverture d’une boutique rue Vieille-du-Temple, dans le quartier parisien du Marais, Rituals, la marque néerlandaise de cosmétiques et de produits d’intérieur, comptait, fin 2018, 39 boutiques en propre dans l’Hexagone, un réseau qui devrait atteindre les 60 magasins d’ici à la fin de l’année. « La marque est arrivée prudemment en France car ouvrir une boutique sur le marché français coûte trois à quatre fois plus cher qu’ailleurs », explique Sandrine Mignaux, la responsable France de Rituals.


Coffret Rituals de la ligne Sakura - DR


Passée notamment par Fast Retailing où elle s’est occupée du développement retail de Comptoir des Contonniers, Sandrine Mignaux détaille : « L’implantation de Rituals en France s’est faite au moment où les Français ont commencé à s’ouvrir à de nouvelles marques de beauté et où l’engouement pour le bien-être et le yoga par exemple a débuté ». Le succès a effectivement été au rendez-vous puisque si la surface des premières boutiques françaises de Rituals oscillait entre 45 et 50 mètres carrés, les nouvelles unités avoisinent désormais les 80 mètres carrés. Et des boutiques de 200 mètres carrés pourraient à terme voir le jour comme en Belgique. L’objectif est d’accompagner la croissance française de Rituals, mais également de présenter l’intégralité d’une offre qui se conjugue en cosmétiques, maquillage, parfums ainsi qu'en vêtements d’intérieur ou encore en thé. Des produits toujours soigneusement présentés et surtout accessibles : un coffret cadeaux, l’un des produits phares de la marque-enseigne, contenant un gel douche moussant de 200 ml, un gommage et une crème pour le corps ainsi qu’un savon pour les mains, est ainsi vendu 29,50 euros.

D’ici quatre ans, la France devrait ainsi devenir le premier pays de Rituals devant l’Allemagne. Car si elle ne communique pas ses résultats par marché, Rituals, qui en 2017 a réalisé un chiffre d’affaires global de 550 millions d’euros, en hausse de 30 %, a doublé ses ventes hexagonales durant la période. La marque, qui en avril prochain ouvrira une nouvelle boutique au sein du centre commercial de Beaugrenelle à Paris et s’installera à Aix-en-Provence en juillet, va donc étoffer ses équipes et devrait recruter 100 personnes cette année. Des postes en boutiques, mais également dans le développement retail et wholesales. Car outre ses magasins, Rituals compte en France une présence dans une soixantaine de Sephora ainsi que dans les grands magasins.

Créée en 2000, Rituals est toujours dirigée par son fondateur, Raymond Cloosterman, un ex-Unilever. La marque est présente dans 27 pays dans le monde et compte un réseau de 750 magasins, dont 100 ont ouvert en 2018, et sur une présence dans 25 000 points de vente multimarques. En plus de son site Web, Rituals est également bien implantée en travel retail et dans les hôtels. La société néerlandaise accélère par ailleurs son développement en Asie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com