×
Publicités
Publié le
19 oct. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Roberto Cavalli confirme l’arrivée d’Ennio Fontana à sa tête

Publié le
19 oct. 2020

Roberto Cavalli confirme la nomination de  son nouveau directeur général Ennio Fontana. Comme nous l’avions annoncé début octobre, celui qui a travaillé pendant vingt ans aux côtés de Philipp Plein, devenant le directeur général de la marque de luxe suisse, prend les rênes de la maison florentine, en pleine relance.


Ennio Fontana - Roberto Cavalli


Cette nomination "fait partie de la restructuration en cours de l’entreprise italienne de mode de luxe", indique cette dernière dans un communiqué. Le jeune manager va succéder à Gian Giacomo Ferraris, qui dirigeait Roberto Cavalli depuis 2016 et s’est engagé à assurer la transition jusqu’à la fin de 2020, date à laquelle s'achève son mandat. 

"Je suis enthousiaste d’être amené à faire partie de cette entreprise de mode historique, qui a toujours été pilotée avec passion et créativité. Je suis convaincu que la marque a d’excellentes bases sur lesquelles construire le prochain chapitre à succès de son évolution", commente Ennio Fontana, qui se dit "confiant de pouvoir contribuer à la croissance continue et au développement de la marque Roberto Cavalli".

Ennio Fontana connaît bien Roberto Cavalli, puisque l’an dernier le groupe Philipp Plein avait envisagé de présenter une offre pour racheter la griffe avec un partenaire financier. Le manager a œuvré principalement jusqu’ici au côté du designer allemand Philipp Plein dont il a été le bras droit, accompagnant la fulgurante ascension de sa maison. Il a même pris une participation minoritaire dans Billionaire, la griffe de prêt-à-porter masculin de luxe passée dans le giron du groupe suisse en 2016.
 
Rachetée en 2019 par le milliardaire dubaïote Hussain Sajwani, fondateur et président du géant immobilier Damac Properties, la griffe Roberto Cavalli, qui se trouve en déclin depuis quelques années et n’a pas encore trouvé de directeur artistique depuis le départ de Paul Surridge en mars 2019, a entamé l’an dernier une profonde restructuration.

Récemment, la maison a fermé son site de Sesto Fiorentino, au nord de Florence, concentrant toutes ses activités sur Milan avec, à la clé, le licenciement de près de 100 personnes sur 170.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com