×
5 787
Fashion Jobs
Publicités

Roger Vivier débute dans les bijoux

Publié le
today 6 déc. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Roger Vivier explore un nouvel univers. Le chausseur de luxe français, détenu par le groupe italien Tod’s, ajoute une corde à son arc, en lançant sa toute première collection de bijoux. Pour marquer le coup, il a choisi pour égérie le mannequin anglo-chypriote Sophia Hadjipanteli, connue pour son célèbre monosourcil.
 

SophiaHadjipanteli dévoile les premiers bijoux de la griffe de souliers - Roger Vivier


Tod’s s’est emparé en 2017 de Roger Vivier, qu’il produisait et distribuait en licence depuis 2011. Une opération qui s’est révélée dès le départ une bonne affaire, puisque la marque n’a cessé de croître jusqu’à représenter aujourd’hui 21 % des ventes totales du groupe de Diego Della Valle.

Sur les neuf derniers mois, elle était encore la seule griffe de la galaxie Tod's à s’inscrire en hausse avec un chiffre d’affaires progressant de 13 % (+11,4 % à taux de change constant), à 144 millions d’euros, passant de 39 boutiques en propre en 2017, à 57 deux ans plus tard, auxquelles s’ajoutent dix boutiques en franchise.

Il apparaît donc logique pour la marque, dont le potentiel de croissance est encore fort prometteur, de se diversifier sur d’autres catégories de produits. Au fil des saisons, son offre s’est enrichie de sacs, de ceintures et d’accessoires de petite maroquinerie. C’est au tour maintenant des bijoux avec une collection composée de bracelets, colliers ras du cou, boucles d’oreilles, tiare et barrette à cheveux.
 
Le directeur de la création Gherardo Felloni a repris les boucles "Broche" rectangulaires serties de cristaux inspirées du château de Versailles, qu’il avait réalisées dès sa première collection de souliers. Il a également imaginé deux nouvelles boucles, l’une en strass, dénommée "Brochamour" avec de petits cœurs en cristaux rouges à la place des fleurs et la boucle "Bouquet Strass" avec des motifs végétaux recouverts de cristaux formant un bouquet.


Les boucles des souliers ont inspiré cette collection de bijoux - Roger Vivier

 
La collection est fabriquée en Italie, dans les ateliers de la marque, où sont déjà développées les fameuses boucles-bijoux des chaussures. Les prix vont de 230 euros pour certains bracelets à 680 euros pour des boucles d’oreilles décorées de gros cristaux.
 
Cette collection printemps/été 2020 sera distribuée dans les boutiques de la marque, mais aussi auprès de ses partenaires multimarques et sur son e-commerce. Chaque mois, une catégorie de bijoux sera commercialisée pour arriver jusqu’au printemps prochain.
 
Le lancement sera accompagné par une campagne spéciale, dont l’égérie est Sophia Hadjipanteli, mannequin anglo-chypriote de 22 ans connue pour son engagement, qui a fait de son monosourcil son signe distinctif et un véritable manifeste de la diversité. Ses portraits parés des bijoux Roger Vivier seront diffusés sur les réseaux sociaux et l’Instagram de la marque à partir de ce samedi 7 décembre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com