Roksanda cherche un nouvel investisseur

La marque de mode londonienne a engagé le cabinet Deloitte pour sonder l'intérêt d'éventuels investisseurs susceptibles de prendre une participation majoritaire dans l'entreprise, la femme d’affaires indienne Eiesha Bharti Pasricha cherchant à céder ses parts.


Une robe plissée de la griffe - Roksanda

L'accord pourrait porter la valorisation de la marque de luxe, qui compte parmi ses clientes la duchesse de Cambridge, Melania Trump et Lady Gaga, à quelque 20 millions de livres (22,9 millions d'euros), selon la presse britannique.

Eiesha Bharti Pasricha avait acquis une participation majoritaire au capital de Roksanda en 2014, avec pour objectif de soutenir l'expansion de la marque à l'échelle internationale, à la suite de son changement de nom, le patronyme d'origine serbe "Ilincic", souvent mal orthographié, ayant été abandonné.

Depuis l'investissement de la femme d'affaires indienne, Roksanda a vu son chiffre d'affaires annuel passer de 3 à 10 millions de livres (3,5 à 11,5 millions d'euros). Son soutien a permis à Roksanda d'ouvrir sa première boutique à Londres en 2014 et de nommer un directeur général. Pourtant, cette dernière cherche aujourd'hui à se retirer : selon elle, la marque a besoin d'un partenaire doté d'une meilleure compréhension de l'industrie du luxe.

La fondatrice de Roksanda, la designer  Roksanda Ilincic, est en lice pour le prix du créateur britannique de l'année dans la catégorie "prêt-à-porter féminin". La cérémonie, qui aura lieu le 10 décembre au Royal Albert Hall de Londres, célébrera les grands noms de la mode britannique et internationale. Roksanda a été nominée aux côtés de Clare Waight Keller, Jonathan Anderson, Simone Rocha et Victoria Beckham.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER