×
Publicités
Publié le
27 mai 2019
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Romeo Gigli se relance avec le designer Alessandro De Benedetti

Publié le
27 mai 2019

Après bien des déboires, la marque de prêt-à-porter Romeo Gigli s’apprête à revenir sur le marché avec un nouveau projet totalement made in Italy. Lancée en 1983 par le célèbre couturier éponyme, la griffe avait été rachetée par IT Holding en 1999, pour être cédée quelques années plus tard par ce groupe lors de sa faillite. Mood, qui avait géré par la suite Romeo Gigli en licence, fait faillite à son tour en 2008. Détenue par la société luxembourgeoise Dog International, la marque finit par être rachetée par Eccentric en 2011.
 

Un modèle de la prochaine collection Romeo Gigli signé Alessandro De Benedetti - DR


Derrière cette société, il y a trois investisseurs italiens décidés à relancer le label : Giuseppe Suaria, actif dans le textile, qui développait en licence la ligne de linge de maison de Romeo Gigli, et les avocats Pietro Suaria et Francesco Converti. « Nous avons passé cinq ans à mettre un terme à toutes les licences liées à la marque, qui avaient été accordées par l’administrateur judiciaire, et à faire disparaître du marché les innombrables contrefaçons, en particulier les parfums », explique à FashionNetwork.com Pietro Suaria.
 
Une fois réalisée cette opération de nettoyage, la société Eccentric, qui avait été créée au Luxembourg au moment du rachat, est ramenée en Italie en 2016 et installe son siège à Milan, où se trouvent les bureaux et le studio de la griffe, tandis que la direction créative est confiée à Alessandro De Benedetti.

Après des études d'illustration, de mode et design, le styliste âgé de 45 ans, originaire de Gênes, a séjourné à l’étranger (Australie, Japon) et multiplié les collaborations. Il a notamment travaillé à Paris dans les années 1990 comme assistant de Thierry Mugler. En 1998, il lance sa propre ligne au style cinématographique et sartorial inspiré par la féminité des années 1950 et débute sur les podiums milanais en 2002. En 2013, il prend la direction créative de Mila Schön jusqu’en juillet 2018.
 

Alessandro De Benedetti - DR


Pour son nouveau départ, Romeo Gigli souhaite débuter avec le prêt-à-porter féminin. L’idée est de s’adresser à une femme mûre, âgée de 35 à 50 ans, avec un style recherché. Les collections se concentreront surtout sur les robes, en misant sur un positionnement haut de gamme. La production sera réalisée par P.J. Project, un fabricant de Gallarate, au nord de Milan, qui travaille pour différentes griffes.
 
La distribution mondiale a été confiée en exclusivité à Studiozeta.org, qui dispose de deux showrooms à Milan et à Paris (au rond-point des Champs-Elysées). La première collection de Romeo Gigli pour le printemps-été 2020 y sera présentée le 11 juin à Milan, puis à Paris. L’objectif est de construire un réseau de boutiques multimarques top.
 
« Cette relance est un grand défi, car la marque a été maltraitée ces dernières années. Nous voulions présenter notre projet au créateur Romeo Gigli, mais il n’a pas donné suite. Nous souhaitons repositionner la marque totalement en Italie », conclut Pietro Suaria.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com