×
Publicités
Par
AFP
Publié le
15 sept. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Rouge de coeur et collection hommage à la Fashion week de Londres

Par
AFP
Publié le
15 sept. 2014

Des couleurs resplendissantes, des formes douces, décontractées : Burberry Prorsum et Roksanda Ilincic ont donné envie d'été lundi à Londres, pour la quatrième journée de la Fashion week, marquée par l'hommage de Christopher Kane à sa professeure défunte.


Burberry Prorsum réinvente son trench légendaire (photo : Pixel Formula)



Le défilé Burberry Prorsum s'est déroulé sous les yeux des deux mannequins stars Kate Moss et Cara Delevingne, nouveaux visages de la marque de luxe, au premier rang pour assister à la présentation de la collection printemps-été 2015, baptisée "Oiseaux et abeilles".

Soie dégradée et daim doux, paillettes irisées, satin à imprimés papillon et gabardine de couleur miel avec motifs couverture de livre: le défilé a été riche en couleurs, rouge coquelicot, rose et vert en tête.

Burberry n'a pas manqué de réinventer une nouvelle fois son trench légendaire en le parant de motifs imprimés, fleurs et insectes.

Les couleurs étaient aussi à l'honneur, mais dans un style plus épuré, plus pastel aussi, chez Roksanda, dont la créatrice serbe Ilincic a paré ses modèles de néoprène ou d'organza de soie.


Toujours des couleurs chez Roksanda, mais dans un style plus épuré (photo : Pixel Formula)



Chemises sans manche, robes fourreau orange, formes amples et tons légers défilant dans une ambiance futuriste, des formes sans complications, pour être "à l'aise" pendant l'été, selon la créatrice, jamais à court d'idées et de sources d'inspiration, à commencer par sa fille de 4 ans.

"Les idées viennent les unes après les autres. Et puis dans une collection, vous ne pouvez mettre tout ce que vous avez, ça vous laisse de quoi continuer", a-t-elle confié à l'AFP.

Atmosphère plus studieuse chez l'Écossais Christopher Kane, l'étoile montante devenue talent confirmé. Le créateur a puisé dans ses travaux d'étudiant, réalisés sous la coupe de Louise Wilson, sa professeur à la Central Saint Martins de Londres, décédée en mai dernier.

Un défilé en forme d'hommage à celle dont les conseils, le style, a-t-il dit, m'ont permis "d'être là où je suis aujourd'hui".

Le résultat, ce sont des formes audacieuses, sensuelles, de la transparence, des robes plissées aux épaules nues, des noir et blanc aux motifs géométriques.

"Il y avait des robes que je fabriquais à l'époque, qui n'étaient pas montrées, avec des anneaux, des fils et des cordes. J'ai décidé de les revisiter", a-t-il expliqué.Londres, 15 sept 2014 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.