×
5 737
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
13 nov. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Rouges à lèvres et produits teint boostent la croissance des ventes de maquillage en sélectif

Publié le
13 nov. 2015

Selon le groupe d’études NPD, en 2015, les rouges à lèvres et les gammes de teint ont boosté la croissance des ventes de maquillage dans le réseau sélectif.


Le rouge à lèvres premier moteur de croissance du sélectif en 2015 - DR


Ainsi, au cumul janvier-août, les ventes de rouges à lèvres ont bondi de 11 %. Ce marché, qui pèse 70 millions d’euros, se distingue notamment par des lancements produits (Rouge Coco, Dior Rouge Baume, Lancôme in Love Shine Love…) qui, sur ces 12 derniers mois, ont réalisé à eux seuls 18 % des ventes du segment, soit un tiers de plus qu’en 2014. Toutefois, au-delà des nouveautés, les lignes existantes sont aussi en croissance de 7 %. Les deux rouges à lèvres les plus vendus de janvier à août 2015 sont Rouge Coco de Chanel (nuance 444 Gabrielle) et Rouge Dior (nuance 999 Rouge Ara), tous deux mis en avant dans les campagnes de communication.

« Alors que l’année 2014 faisait la part belle aux gloss, les rouges à lèvres reviennent en force en 2015 avec des produits qui combinent couleur et traitement des lèvres, apportant un effet anti-âge, baume ou fixateur de couleur », souligne Mathilde Lion, experte Beauté Europe chez NPD Group.

Le maquillage du teint est le deuxième axe de croissance de la beauté prestige, en croissance de 2 % de janvier à août 2015. Les fonds de teint, qui représentent un marché d’environ 102 millions d’euros par an, enregistrent une croissance de 4 %, alors que les anti-cernes, illuminateurs et kits de contouring, sont à la hausse de 5 % par rapport à 2014, soit un total de 11 millions d’euros annuels.

Selon le groupe d’études, l’effet « Photoshop » et la déferlante de « selfies » postés sur les réseaux sociaux influenceraient les modes d’application du maquillage et le choix des produits. Les enlumineurs, les flouteurs et les produits « sculptants » connaissent donc un nouvel essor depuis quelque temps. Par ailleurs, les appellations comme « photo HD » ou « Studio » sont plus en plus fréquentes pour les produits pour le teint.

« À l’ère des réseaux sociaux, les canons de beauté sont décortiqués et deviennent plus accessibles. Ce qui est intéressant dans la tendance narcissique actuelle, c’est qu’elle permet au marché de la beauté prestige de rebondir sur une exigence de maquillage quasi-professionnelle à la portée de tous », conclut Mathilde Lion.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com