Royaume-Uni : plus de 200 centres commerciaux seraient menacés de faillite

Plus de 200 centres commerciaux au Royaume-Uni pourraient se déclarer en cessation de paiement si leurs propriétaires n’arrivent pas à injecter du capital frais pour refinancer leurs dettes et reprendre leur développement, selon la société de gestion d’actifs APAM.


facebook.com/CFPacificCentre

Le commerce physique est en difficulté outre-Manche et les grands magasins et les chaînes d’habillement voient leur fréquentation décliner au fur et à mesure que l'e-commerce gagne du terrain.

Selon APAM, le nombre de centres commerciaux britanniques qui pourraient avoir des difficultés à rembourser leurs dettes a augmenté de 75 % depuis que la firme a commencé à analyser le marché il y a un an. Une hausse qui s’explique par une nouvelle vague de procédures de liquidation volontaire et des actions en chute libre. En moyenne, ces centres ont été refinancés ou ont changé de propriétaire pour la dernière fois il y a près de quatre ans.

La valeur et la réputation des centres commerciaux en font les frais, dans un contexte de changement profond du retail en raison de l’avènement de nouvelles technologies comme la vente en ligne, le big data et l’intelligence artificielle.

Le centre Callendar Square Shopping Centre à Falkirk, en Écosse, avait par exemple été évalué à plus de 25 millions de livres (27,56 millions d’euros) en 2006. Il s’est discrètement vendu aux enchères pour un peu plus de 1 million de livres (1,10 million d’euros) l’année dernière.

Les estimations d’APAM se basent sur l’analyse des transactions qui ont eu lieu en utilisant de la dette entre 2012 et 2015, alors que les périodes normales de financement des banques arrivent à échéance.

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversDistributionBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER