×
Publié le
17 juin 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Sabina Socol lance sa griffe de mode, nommée Pujka

Publié le
17 juin 2021

Le projet murissait dans son esprit depuis deux à trois ans déjà. Depuis qu’elle a décidé de consacrer 100% de son temps à la création de contenu sur les réseaux sociaux, Sabina Socol a plusieurs fois été sollicitée pour créer sa marque de mode. "Mes dessins et planches à idées étaient prêtes, mais j’attendais de trouver la bonne personne pour le concrétiser et ne pas me lancer seule", explique l’influenceuse, qui a finalement fait de Marcy de Soultrait son associé dans cette aventure entrepreneuriale. Le cofondateur de Vicomte A., aujourd’hui à la tête de Marcy Paris (vêtements et uniformes corporate), apporte son "expertise business et textile", afin qu’elle puisse se concentrer sur la direction artistique.


Sabina Socol - Nathaniel Goldberg


Le 4 juin, la griffe de prêt-à-porter féminin Pujka a donc présenté ses premiers modèles, par le lancement de son e-shop, qui constitue à ce stade sa seule vitrine commerciale.

Une capsule réduite de six pièces déclinées du XS au XL a été dévoilée, incluant un pantalon en soie ou encore un body en coton et cachemire, puisant autant dans l'esprit des imprimées seventies que dans l'univers des années 90.


Les premiers vêtements étiquetés Pujka - DR


La jeune femme, qui après des études de communication et de journalisme, a notamment évolué comme social editor pour le magazine L’Officiel, "souhaite proposer un fondement de garde-robe, avec des modèles intemporels dont les formes pourront être reproduites et déclinées dans d’autres matières ou motifs. L’idée n’est pas de suivre les tendances à tout prix, mais de créer un vestiaire essentiel dont on ne se lasse pas, pour des femmes citadines qui aiment la mode".

La fabrication des pièces est réalisée en Europe, et notamment en Italie et en Roumanie pour ce premier lancement. "Nous effectuerons des drops tous les deux mois et demi environ, le prochain est prévu pour la rentrée de septembre, et le suivant à la mi-novembre", détaille Sabina Socol, qui se dit déjà très satisfaite des premières commandes passées sur l’e-shop de Pujka.


Images de la campagne accompagnant le lancement de la griffe - DR


Le positionnement est haut de gamme (195 euros pour le body ou 235 euros la robe): "Nous avons choisi de très belles matières, entrée de luxe, mais les prix restent tout de même abordables, car nous avons délibérément décidé de réaliser de petites marges", indique celle qui cumule plus de 813.000 abonnés sur Instagram.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com