×
Publicités
Publié le
17 mai 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Safilin relance une production de fils de lin en France

Publié le
17 mai 2022

Au milieu des années 2000, le français Safilin avait déplacé sa production de fils de lin en Pologne. Fort du soutien de la filière et de l'appétence pour le Made in France, l'entreprise a relancé ce 17 mai à Béthune (Pas-de-Calais) sa production française de fils en lin, dans un nouveau bâtiment de 6.000 mètres carrés.


Safilin


Le projet avait été officialisé en mars 2021. L'objectif n'est pas une relocalisation, mais bien une expansion de la production sur le marché français, expliquait alors à FashionNetwork.com le président de l'entreprise, Olivier Guillaume.

La nouvelle unité est amenée à produire 400 tonnes de fils à l'année d'ici à 2024, tandis que les effectifs vont progressivement passer d'une trentaine à une cinquantaine d'opérateurs. Ceux-ci peuvent d'ores et déjà compter sur dix machines acheminées depuis la Pologne, qui seront rejointes par des métiers à filer, bobineuses et étireuses.

"La réimplantation (…) nous permet non seulement d’augmenter nos capacités de production mais aussi de répondre à la demande émergente de consommer plus local et durable de la part des consommateurs", explique Olivier Guillaume.

"La clé de la réussite réside dans le transfert de savoir-faire avec les équipes polonaises. Depuis plusieurs mois, elles œuvrent aux cotés des mécaniciens et opérateurs français fraîchement embauchés afin de les former et régler les machines. Une filature de lin est un procédé mécanique où l’expertise de l’homme est indispensable pour pouvoir faire un fil de qualité. Sans cet accompagnement humain, le risque aurait été trop important", développe-t-il.

Il aura fallu 5 millions d'euros d'investissement pour mener à bien ce projet, qui a reçu le soutien de l'Etat dans le cadre du programme Résilience, ainsi que celui de la région Hauts-de-France et de la communauté d'agglomération Béthune-Bruay.


Saflin


La filature était la seule étape manquante dans l'Hexagone pour réaliser des vêtements en lin 100% produits en France. Et ceci bien que la France soit de loin le plus gros producteur mondial de cette fibre.

Important pour le textile-habillement Made in France, ce retour de Safilin sur le territoire national est une nouvelle étape dans la réapparition des filatures de lin, après les filatures successivement lancées par l'alsacien Velcorex et le normand Natup.

"En parallèle, nous continuons à investir et à recruter en Pologne", indique Olivier Guillaume. Safilin compte deux sites dans le pays, qui totalisent 550 collaborateurs et produisent annuellement 4.000 tonnes de fils, à partir d'un lin à 95% français. Le site de Szczytno, ville au nord-est du pays, est tourné vers une filature "au mouillé" (utilisée principalement pour la confection textile), tandis que celui de Milakowo, au nord-ouest, opère "au sec" (fil plus épais notamment destiné à la décoration, mais aussi à des pièces épaisses).

L'unité de Béthune jouera quant à elle sur les deux tableaux, mêlant production au mouillé comme au sec. De quoi renforcer la position de Safilin qui, avec son concurrent italien Linificio e Canapificio Nazionale, s'impose comme un leader sur les fils destinés au segment premium/luxe (lire notre dossier "Les Filatures de lin refleurissent en Europe").


Safilin


Peu consommateur d'eau et cultivé sans produits chimiques, le lin profite de la demande croissante de matières naturelles et respectueuses de l'environnement. Pas moins de 80% de la production mondiale de lin teillé se concentre sur une bande de terre allant de la Normandie aux Pays-Bas. Très recherché pour ses capacités respirantes, le lin pèse à ce jour moins de 1% des fibres consommées dans le monde.
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com