×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
4 mai 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Safilo augmente ses ventes organiques de 14,3% au premier trimestre

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
4 mai 2022

Angelo Trocchia, le PDG du lunetier italien Safilo, se déclare satisfait des résultats du groupe au premier trimestre: “Nous venons de réaliser un premier trimestre positif, avec un début d’année 2022 solide grâce à nos ventes nettes, en progression de 8,4% hors effets de change par rapport à 2021. Mais ce qui est peut-être encore plus significatif, c’est l’amélioration de notre rentabilité: notre marge brute atteint 55% des ventes et notre marge d’EBITDA ajusté, 11,3%.“


Angelo Trocchia, le PDG de Safilo


À 282,6 millions d’euros, les ventes nettes de Safilo sont en hausse de 8,4% hors effets de change au premier trimestre 2022, ou de 12,4% aux taux actuels. Au premier trimestre, ce chiffre avait atteint 251,4 millions d’euros. Les ventes organiques progressent de 14,3% hors effets de change, notamment grâce aux belles performances des marques propres de Safilo, Smith et Carrera, et au bon début d’année de Polaroid.
 
Parmi les licences du groupe, Tommy Hilfiger, Kate Spade et Hugo Boss poursuivent leur croissance à un rythme soutenu. David Beckham, Missoni, Isabel Marant et Under Armour, qui ont rejoint le portefeuille de Safilo plus récemment, commencent à gagner en importance et grignotent des parts de marché dans les régions où elles sont présentes. Au premier trimestre 2022, Safilo a aussi lancé de nouvelles collections de lunettes pour Carolina Herrera, Dsquared2 et Chiara Ferragni, trois nouvelles licences populaires sur le marché, compensant largement le revenu non récurrent qui avait été généré l’année dernière à la même période.

Au premier trimestre, l’activité de fabrication de montures du groupe a pris de l’ampleur avec +7,9% hors effets de change et +5,2% en organique, confirmant la popularité de Safilo auprès des opticiens indépendants, qui sont aussi le principal canal de distribution du groupe. Du côté des lunettes de soleil, les nouvelles sont aussi bonnes, avec +5,1% hors effets de change et +19,8% en organique, notamment grâce au rebond connu par cette catégorie de produits en Europe.
 
Les lunettes haute performance de Smith continuent de séduire et la marque poursuit sur sa lancée avec une croissance à deux chiffres, comme en 2021. Elle est prisée des boutiques physiques spécialisées dans le sport et est également distribuée en direct sur la boutique en ligne de la marque. Grâce à Smith et aux résultats des détaillants en ligne de Safilo, la vente en ligne gagne du poids et représente 9,4% du total (hors effets de change) au premier trimestre 2022.
 
“Nous avons constaté une reprise encourageante de la demande en Europe et une progression soutenue sur certains de nos principaux marchés émergents d’Amérique Latine et du Moyen-Orient. L’Amérique du Nord reste solide malgré une base de comparaison difficile, aussi bien via nos canaux wholesale traditionnels que via la vente en ligne“, résume Angelo Trocchia. “Malgré les complications entraînées par la pandémie de COVID-19, la pression inflationniste et le conflit en Ukraine, nous sommes convaincus de la capacité de résilience de l’industrie lunetière et de l’efficacité de notre stratégie, qui va continuer de stimuler les ventes du groupe et la croissance des marges en 2022.“ Les performances de Safilo en Asie ont récemment été à nouveau affectées par les nouvelles restrictions destinées à contenir la reprise de l’épidémie sur le continent.
 
Au premier trimestre 2022, le bénéfice net de Safilo a aussi significativement augmenté, tout comme sa marge bénéficiaire. Le bénéfice brut atteignait 155,5 millions d’euros au premier trimestre 2022, en hausse de 22,8% par rapport à la même période en 2021. La marge brute, elle, représente maintenant 55% des ventes, en hausse de 460 points de base par rapport aux 50,4% de marge brute du premier trimestre 2021.
 
D’un point de vue financier, au 31 mars 2022, la dette nette du groupe atteignait 109,1 millions d’euros, largement supérieure aux 94 millions d’euros du 31 décembre 2021, reflétant principalement la saisonnalité habituelle des flux de capitaux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com