×
Publicités
Publié le
27 avr. 2022
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Saint Laurent: les ventes bondissent de 37% en comparable au premier trimestre

Publié le
27 avr. 2022

Il y a quelques jours, Saint-Laurent proposait le premier rendez-vous de son podcast, baptisé Saint-Laurent Smoking. L’objet audio-phonique signe une rencontre entre l’artiste Catherine Deneuve et la journaliste Pascale Clark dans le cadre de la boutique Saint-Laurent Rive Droite du 213, rue saint Honoré, qui accueille régulièrement des initiatives créatives et des expositions. D’autres épisodes vont donner la parole à Charlotte Gainsbourg, Gaspar Noé, Laetitia Casta, et Félix Maritaud.

Une initiative qui vise à renforcer le lien ente la marque et sa clientèle française. Des approches locales que la marque a aussi déployées dans ses magasins de Miami, durant Art Basel ou du 469 Rodeo Drive à Los Angeles.


Campagne été 2022 avec Al Pacino - Saint Laurent


Des opérations qui renforcent le lien avec ses clients locaux… l’un des atouts de la marque portée par Anthony Vaccarello au style et Francesca Bellettini à la direction générale, qui sert sa performance lors du dernier trimestre du groupe Kering.

"Saint-Laurent a connu un trimestre impressionnant avec une croissance en comparable de 37%, porté par des hausses spectaculaires sur les marchés occidentaux où sa performance est forgée par un appétit fort des clientèles locales pour les produits iconiques", expliquait lors de la présentation des résultats du premier trimestre Jean-Marc Duplaix, le directeur financier du groupe qui a vu ses ventes globales progresser de 21% en comparable à 4,96 milliards d’euros. "Saint Laurent est historiquement fort avec les clientèles locales et n’est pas énormément dépendante des flux touristiques, cela a été un atout d’avoir ces liens forts avec les clientèles locales dans tous les marchés clés."

Et si Gucci, la locomotive du groupe a déçu des marchés financiers habitués à ses performances étincelantes ces dernières années, Saint Laurent a continué d’afficher sa bonne forme. Bien sûr, même si les confinements en Chine l’affecte, la maison est moins exposée à la mise à l’arrêt d’une grande partie du marché chinois qui a un impact très fort sur la grande sœur Gucci.
Saint-Laurent, avec 739 millions de chiffres d’affaires a vu ses ventes directes progresser de 49% par rapport au premier trimestre 2021, avec un doublement des ventes en Europe de l’Ouest et +77% en Amérique du Nord, et représentent à présent 72% du total de son activité. Ses ventes en gros ont progressé de 10% et le revenu de ses licences de 40%.


Ventilation par régions du chiffre d'affaires de Saint-Laurent au premier trimestre 2022 - Kering



" Les ventes ont enregistré des progressions dans la fourchette haute des deux chiffres en Amérique du Nord et en Europe de l’Ouest mais aussi avec des hausses confortables en Asie-Pacifique et Japon. La croissance concerne toutes les catégories de produits et les ventes en prêt-à-porter au progressé à grande vitesse sur la période, qui précise que la marque voit ses ventes progresser à périmètre comparable, détaille le directeur financier.  La croissance est un équilibre entre développement de mètres carrés, trafic et hausse des prix. Nous allons dans la bonne direction, nous avons introduit des pièces de prêt-à-porter à un prix juste mais nous avons aussi augmenté le prix de vente moyen sur le segment des sacs à main, et c’est une ambition stratégique de proposer une offre sur l’ensemble du spectre des prix.

Nous délivrons le plan pour Saint Laurent qui avait été présenté en 2017. Chaque année nous délivrons une croissance d’au moins 20%. C’est une progression qui se construit brique par brique, avec une stratégie claire en termes de merchandising, d’offre et de distribution qui est de plus en plus exclusives. La marque était très forte dans le segment des produits de maroquinerie, mais accélère sur les autres catégories, en particulier le prêt-à-porter où Saint-Laurent fait partie des références du marché, avec une offre très ciblée et claire. Et la rationalisation de la distribution que nous avons menée chez Gucci est aussi en train de se mettre en place chez Saint-Laurent".

La marque, qui était sur un rythme d’ouverture de 20 à 30 magasins ou corners par an, va lever le pied sur les ouvertures cette année, elle qui compte 268 points de vente opérés en direct dans le monde. Le travail devrait donc porter sur une valorisation de son offre. La tendance de la marque devrait lui permettre de maîtriser sa croissance. Après être revenue au premier trimestre 2021 au-dessus de son niveau d’activité pré-Covid, elle affiche à la fin de son premier trimestre 2022, pas moins de 240 millions d’euros de chiffre d’affaires en plus par rapport au premier trimestre 2019.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com