Sainte Isaure mise sur le format pop-up pour mettre en lumière ses sacs

Les boutiques éphémères sont de toute évidence pour la jeune marque Sainte Isaure un bon moyen de se faire connaître et de se rapprocher de ses clientes. Après s’être installée rue de Bretagne dans le quartier du Marais en juin pendant trois jours, la griffe de maroquinerie inaugurera deux nouveaux pop-up stores dans la capitale, l’un mi-septembre, dans la foulée des salons professionnels et juste avant la Fashion Week parisienne, au 17 rue de Picardie, dans le IIIe arrondissement, et l’autre en décembre, à l’orée des fêtes de fin d'année, probablement encore dans le quartier Marais ou du côté de Saint-Germain-des-Prés.


Collection automne-hiver 2018/19 de Sainte Isaure incarnée par Marion Barbeau, danseuse de l'Opéra de Paris

« Aujourd’hui nous réalisons la majorité de nos ventes en pop-up stores », explique Ingrid Monti, qui a fondé Sainte Isaure en mai 2016. Ancienne responsable contrôle qualité chez Chloé, la jeune femme proposait au lancement de sa marque un modèle de sac décliné en plusieurs matières, le tout en coloris doré, une teinte "bling-bling" et baroque qui fait écho à la passion d’Ingrid Monti pour la danse et l’univers du théâtre et de l’opéra dans lequel elle a grandi, sa mère étant cantatrice.

Aujourd’hui Sainte Isaure se décline en quatre modèles de sacs et cinq de petite maroquinerie. Et si la griffe préserve son côté décalée et cliquant, à l’image des sacs aux accents vintage de sa collection automne-hiver 2018/19 baptisée Fame en hommage au New York des années 70, elle propose également des modèles plus sages arborant par exemple du noir, qui se rehausse selon les goûts d’une chaîne dorée ou d’une anse en cuir. 

Sainte Isaure, dont les sacs - en cuir italien, fabriqués en Espagne - sont vendus à partir de 360 euros, s'essaie également à de nouvelles matières tel le PVC pour proposer des prix plus accessibles et élargir ainsi sa clientèle mais également toucher plus de revendeurs.


Collection automne-hiver 2018/19 de Sainte Isaure avec la danseuse Marion Barbeau

La griffe qui participera aux deux éditions de septembre 2018 du salon Première Classe, à la Porte de Versailles puis aux Tuileries, est disponible via son e-shop et dans une poignée de concept-stores en France et en Belgique. Un réseau que la maison désire étendre, tout comme sa collection. Ingrid Monti souhaiterait en effet proposer une collection capsule de sacs véganes conçus à partir de fibres d’ananas, au rendu doré, une tonalité que la créatrice affectionne décidément tout particulièrement.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER