Salon International de la Lingerie : une édition dédiée au renouveau du retail

C'est un marché délicat que celui de la lingerie et du sous-vêtement en général, particulièrement en France, puisque celui-ci recule de nouveau en 2017, de -2% environ selon les données de l'IFM. C'est dans ce contexte que le salon de référence du secteur veut se poser en moteur de la transformation du réseau des points de vente. L'édition qui se tiendra du 20 au 22 janvier prochain au Parc des expositions de la Porte de Versailles, comme toujours aux côtés de son pendant amont Interfilière, s'est ainsi choisie pour thématique "le renouveau du retail". 


Dans les allées du salon de janvier 2017 - Salon International de la Lingerie

« Nous ressentons un vrai besoin d'aider les détaillants, mais pas seulement. Quand nous disons que nous voulons être ambassadeurs du changement, faire évoluer nos métiers, cela concerne aussi évidemment les marques », explique Taya de Reyniès, responsable du pôle lingerie d'Eurovet, l'organisateur du salon.

Alors que le nombre de marques présentes se rétractent un peu, à l'image du marché, avec un peu plus de 400 noms annoncés, le salon multiplie les initiatives pour essayer de donner des solutions concrètes en vue de relancer les ventes. En martelant le message du changement nécessaire, d'abord, via différents outils de communication, mais aussi en essayant d'inspirer les professionnels en organisant un "retail tour" dans des points de ventes de la capitale dont l'approche fait bouger les lignes, ou encore en basculant complètement l'approche du forum de tendances sous l'angle du nouveau commerce.

« L'idée est d'afficher différents formats qui renouvellent le métier : le pop-up store, le concept-store, l'e-store... en montrant qu'il peut y avoir un peu de chaque dans un point de vente physique », détaille Taya de Reyniès. Le salon commercialisera une étude sur le sujet dès son ouverture le 20 janvier, et prépare également un nouveau service pour les détaillants. Un concours a ainsi été lancé pour cette édition sur le principe du "home staging" appliqué à deux magasins français, à Montmorency et Pau. Un "avant/après" en guise de témoin des petites solutions concrètes, qui a vocation à être réédité par Eurovet.


Le salon mettra en avant les collections automne-hiver 18/19 des marques de lingerie - DR

Après avoir travaillé durant plusieurs saisons à enrichir son offre de nouvelles griffes créatives de son espace Exposed, désormais attendu par les visiteurs et renforcé avec 44 marques, l'organisateur s'attaque donc au versant retail. Le produit ne sera pas en reste puisque plusieurs grandes tendances dans l'offre sont annoncées : "la culotte comme nouveau produit phare, et non plus le parent pauvre du soutien-gorge", explique Taya de Reyniès, mais aussi le velours, piqué à la mode, et un contingent homme qui veut faire parler l'innovation et s'affirmer sur cette édition. 

Et en tendance de fond, le nouveau discours décomplexé des marques, qui sont nombreuses à vouloir mettre en place une nouvelle communication plus proche des femmes dans leur quotidien, et non plus dans un rôle de femme-objet. Là encore, comme pour la thématique retail, la question est : comment séduire les nouvelles générations de consommatrices et faire pencher la balance moins vers la tradition et davantage vers la modernité ?
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

LingerieBalnèaireSalons
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER