×
Publicités
Publié le
18 avr. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Salon Made in France: +21% de visiteurs pour une édition très politique

Publié le
18 avr. 2013

Photo : PixelFormula

Le rendez-vous parisien de la haute-façon s’est offert une hausse de 21% de fréquentation pour son dixième anniversaire. Une édition qui, les 10 et 11 avril au Carrousel du Louvre, a en outre pris une envergure politique encore inédite.

"Nous sommes désormais le deuxième salon le plus visité par nos responsables politiques, après le salon de l’Agriculture", souriait ainsi Marie-Laure Bellon, présidente du directoire de l’organisateur, Eurovet. Montebourg, Le Pen, Royal, Raffarin, Cohen-Solal… Les noms des représentants politiques suffisent à souligner la nouvelle dimension politique prise par le rendez-vous, à l’heure du redressement productif et de la Marque France. Des visites qui, si elles ont suscité un enthousiasme varié parmi les exposants, auront notamment eu le mérite de provoquer l’intérêt de nombreux médias généralistes.

Du côté des visiteurs professionnels, l’organisateur note que 53% des visiteurs présents officient dans l’habillement de luxe féminin, tandis que les marchés de l’enfant et de l’homme étaient respectivement représentés par 15% et 32% du visitorat. Au final, 21% des visiteurs étaient des professionnels du luxe, devant 14% de spécialistes du prêt-à-porter, et 11% de stylistes free-lance. Suivent les représentants du e-commerce et de la vente à distance (7%), les chaînes spécialisées (5%), les grands magasins et bureaux d’achats (5%) et les institutions (14%).

"Habituellement peu fréquenté par les donneurs d’ordre internationaux, on a pu remarquer quelques visiteurs étrangers", souligne Eurovet, "comme des Chinois ou des Japonais qui ont fait le déplacement spécialement pour le salon".

Mais cette édition était également celle des dix ans de Made in France. "Ce salon était visionnaire lorsqu’il a été lancé", a souligné Marie-Laure Bellon. "Quand on voyage un peu, on se rend vite compte que ce petit supplément d’âme que nous avons, ici en France, ce savoir-faire associé à un esprit d’innovation, reste bien l’apanage de ce pays qui est le nôtre. Il s’agit d’un trésor qu’il faut conserver et transmettre: celui du patrimoine manufacturier français".

A l’occasion du salon ont été décernés les Trophées de la Mode, destinés à "des entreprises d’excellence incarnant ces nouvelles valeurs d’implication des dirigeants des entreprises façonnières". Et c’est l’entreprise Thierry Production, dirigée par Amedi Nacer, qui a remporté le prix. Ont également été récompensées Charcele Couture, dirigée par Pierre Nogales, et SCT Développement, menée par Philippe Lefebvre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com