×
Publicités
Publié le
25 oct. 2020
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Salons et évènements s’adaptent face à la seconde vague de l’épidémie de Covid-19

Publié le
25 oct. 2020

Quelques jours après être parvenu à maintenir en physique à La Baule, ses rencontres Luxe et Beauté l’organisateur de rencontres professionnelles Les BigBoss doit adapter le concept de ses prochains évènements.


Les Big Boss optent pour des rencontres en digital - DR



Convaincu de la nécessité de se faire rencontrer, marques et prestataires en physique, Hervé Bloch, le fondateur de l’évènement avait déployé énergie et ingéniosité pour remplir sa mission. "Ce type de rencontre est essentiel car nous pouvons en une seule journée avoir la vision de l’offre d’une vingtaine de prestataires. C’est surtout très intéressant car nous pouvons aussi échanger et avoir les retours du terrain des autres marques", expliquait le 16 octobre dernier à FashionNetworkcom, Julie Allanet, directrice digital et marketing de Vanessa Bruno.

Mais les annonces de renforcement des mesures sanitaires des derniers jours, avec couvre-feu et limitations des réunions de personnes, ont obligé la société évènementielle à revoir ses plans pour ses prochains rendez-vous. Ainsi, sa Winter Edition 2020, initialement prévue du 11 au 13 décembre prochains aux Arcs et devant réunir 400 participants avec 250 décideurs et 150 prestataires du digital marketing, du e-commerce, de la data et de la communication, se déroulera en format numérique. Les équipes de la société française préparent ainsi, avec le partenaire digital Vimeet, la possibilité d’organiser en direct quelque 5.000 entretiens business de 7 minutes chacun. Un format en ligne qui sert de palliatif et que de nombreux organisateurs d’évènements tentent de développer pour maintenir une relation entre les acteurs du tissu économique.

Ainsi dans toute l’Europe, les évènements et salons revoient leur format. Le concours ITS des jeunes créateurs de mode a opté pour des entretiens en ligne et une remise des prix par une cérémonie digitale.
 
Le rendez-vous denim, Kingpins qui se déroule habituellement à Amsterdam et devait avoir lieu les 27 et 28 octobre, opte avec son évènement Kingpins24-Amsterdam pour un salon virtuel, mêlant conférences en ligne et entretiens virtuels. Ainsi du 27 au 30 octobre, chaque jour est dédié à un thème avec l’Inspiration, l’Innovation, les Fibres et matières premières et enfin l’Humain et social. Chaque jour, une quinzaine de présentations et webinaires seront proposés en livestream pour aborder des thématiques mais aussi réaliser des lancements de produits et technologies de certains acteurs du denim.

Début décembre, ce sont les Performance Days, le rendez-vous spécialisé dans les matériaux et tissus techniques organisé à Munich, qui abandonne le format physique pour deux jours de présentations mais aussi d’échanges business. Les organisateurs, qui ont mis sur pied en début d’année une plateforme digitale de sourcing, misent sur la possibilité d’échanges les 9 et 10 décembre avec des acteurs du monde entier. Les Performance Days annoncent ainsi mettre en place de nouveaux services d’appels, de chats et de visioconférences. La thématique cette année sera dédiée à la circularité  avec "Nothing to Waste -Closing the Loop". L’occasion de présenter les dernières évolutions sur les matériaux écoresponsables.

Un calendrier abordé avec précaution



Mais pour d’autres, le format digital ne constitue pas une solution envisageable. Ainsi le Festival international des créateurs de mode de Dinan, après une nouvelle annulation de son édition 2020 qui devait initialement se tenir au printemps 2020, vient d’annoncer les dates de sa prochaine édition. "Dominique Damien Réhel, fondateur et Président du Festival et Monsieur Didier Lechien, Maire de Dinan, par respect des mesures sanitaires nécessaires pour lutter contre la propagation du coronavirus, ont décidé de remettre le 25ème Festival, aux 4, 5 et 6 Juin 2021. Les 12 créateurs sélectionnés pour le Festival 2020, seront bien entendu choisis en priorité, en fonction de leur volonté à concourir à nouveau lors de l’édition 2021", explique la direction.
 
Nombre d’acteurs qui ont dû reporter leur rendez-vous physique abordent à présent le calendrier avec précaution. Dans cet esprit, l’organisation de Franchises expo, qui tient son Franchise Expo Digital du 26 au 28 octobre, a annoncé le 23 octobre que la prochaine édition du rendez-vous se tiendrait du 26 au 29 septembre 2021. "Cette date est inhabituelle mais les conditions de la tenue d’un tel événement apparaissent trop incertaines sur la première partie de 2021. Positionner Franchise Expo Paris en septembre est un parti-pris prudent, qui devrait permettre d’éviter de nouveaux reports et de garantir les meilleures conditions aux exposants", explique Véronique Discours-Buhot, déléguée générale de la Fédération française de la Franchise.

En effet, l’inquiétude est présente pour les prochains mois. Et interroge notamment organisateurs et exposants pour les prochains grands rendez-vous du début 2021, comme le salon du sport Ispo de Munich et le salon de mode Pitti Uomo de Florence, qui se tiennent dès janvier.

Un climat anxiogène, avec le retour des contaminations du Covid-19 et des contraintes sanitaires renforcées qui obèrent l’horizon du secteur évènementiel d’ici la fin de l’année, qui accuse un recul d’activité de 70% par rapport à 2019. Dans ce contexte, la santé de certains géants du secteur est regardée de près. Comexposium, organisateur de la Foire de Paris, s’est placé en procédure de sauvegarde le 22 septembre dernier. Il s’agit du numéro 3 mondial du secteur.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com