×
Publicités
Publié le
28 sept. 2021
Temps de lecture
5 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Salons et showrooms vont aussi rythmer la Fashion Week de Paris

Publié le
28 sept. 2021

Retour aux affaires. La Fashion Week de Paris, qui se tient jusqu'au 5 octobre, a livré ses premiers défilés physiques (une quarantaine est inscrite au calendrier officiel) et l'effervescence se fait sentir. Avec la débordante envie du secteur d'aller de l'avant, les rendez-vous se multiplient dans la capitale. En parallèle des shows et des soirées, les professionnels sont attendus dans les salons professionnels et les showrooms durant cette dizaine de jours. Pour les acheteurs, qui seront très majoritairement européens cette saison étant donné les difficultés persistantes pour les voyages internationaux, les rendez-vous clés de Paris reprennent du service.

Première classe



Au cœur de la capitale, dans le jardin des Tuileries, le salon Première Classe, organisé par WSN Développement, installe deux grandes tentes du 1er au 4 octobre où se retrouveront aussi le salons Man/Woman et plusieurs showrooms, pour réunir les propositions de plus de 200 marques. Un univers qui a été repensé et dont le thème est cette année Turn Around. Confiée au duo Romain Costa - Evane Haziza Bonnamour, qui œuvre via la structure Costa Bonnamour Architectures, l'ambiance va ainsi s'inspirer de la chanteuse Bonnie Tyler et de son hit des années 90.


Après une édition 2020 réalisée malgré le contexte Covid-19, Première Classe revient au jardin des Tuileries - FNW


Pour ce retour aux affaires de Première Classe au jardin des Tuileries, la sélection majoritairement orientée sur les marques de maroquinerie et d'accessoires propose de nouveaux entrants comme les sacs Ninae, Cahu, Thalie Paris ou encore les chaussures Umoja, Pare Gabia, La botte Gardiane et Piola. Ils jouxteront des habitués du salon comme Mapoésie, Herbert Frère Soeur, Louvreuse, D'Estrée ou Castaner. Côté prêt-à-porter sont attendues les griffes Ma petite plage, Not Shy ou encore Chloé Stor,a rejointes par Kujten, Cofur, La fée parisienne, Maison Standards ou encore Mare di late et Majestic Filatures.

En parallèle, le salon met en avant six jeunes marques récompensées lors de différents concours l'an passé. Il s'agit de Main d’Œuvre, prix Innovation, et de Nu Atelier, prix du Jury du concours Talents de mode 2020 du Village des créateurs, mais aussi Lou Chartres et Sarah Bounab récompensées par les prix Fashion HEAD 2020xPremiere Classe en accessoires et en prêt-à-porter. Les deux derniers profils sont ceux de MII, la marque qui a reçu le grand prix Mode de la Création 2020 de la ville de Paris, et de Tarian, récompensée par un Silmo d’Or.

Dans le même esprit, six anciens lauréats du festival d'Hyères (Sarah Levy : Habit,  Verwicht, Serena Cancellier Studio, Chéhab, Joanne Guiraud London et Owantshoozi) présenteront leurs collections.


Le label français Zespa sera présent sur Man/Woman - Zespa


Première Classe accueille aussi, comme l'an passé, le salon Man/Woman qui présentera cette année les collections de Wood Wood, des marques de chaussures Sesa, Anthology Paris et Zespa, mais aussi les propositions de Bourienne Paris X, Chimala, Meticulous knitwear, Missy et Modus Vivendi.

Trois showrooms prennent enfin leurs quartiers dans les tentes du salon avec une dizaine de labels chacun. Il s'agit des italiens d'Adelaide Showroom, des brésiliens d'Aréai Showoroom et d'Imoni Showroom.

Tranoï et Sphère



Direction le Palais de Tokyo pour retrouver le salon Tranoï qui, après avoir testé le lieu lors de l'homme en juin, a décidé de concentrer ses forces au quartier général de la Fashion week.


Tranoï ne sera pas présent au Palais Brongniart mais seulement au Palais de Tokyo cette saison - DR


Son directeur général, Boris Provost n'exclut pas de retourner pour les prochaines sessions au palais de la Bourse, où l'évènement avait ses habitudes. Il mise cependant pour cette édition, qui se tient du 30 septembre au 3 octobre, sur une sélection de marques condensée et pointue.

Celles-ci présenteront leurs collections avec Façon Jacmin, Gabriele Frantzen, Atelier Paulin, Sunday Life  mais aussi Armine Ohanyan, Duarte et le récent lauréat des Prix de la création de Paris, Maîtrepierre. Le salon accueille aussi une sélection de marques du Moyen-Orient dans le cadre de l'opération "Welcome to Paris" menée avec la Fédération de la haute couture et de la mode avec un espace dédié à l'Arab Fashion Council’s Showroom: Ihab Ijriyis, Mrs Keepa et Autonomie.

Les organisateurs du salon entendent bénéficier du flux de journalistes et d'acheteurs qui viendront assister aux nombreux défilés qui se tiennent cette saison dans l'enceinte du Palais de Tokyo. Mais nombre d'acheteurs internationaux ne pouvant venir à Paris, Tranoï a renouvelé son dispositif de studio de streaming pour des présentations en direct de 15 à 30 minutes. L'occasion pour des acheteurs américains ou asiatiques de découvrir les collections présentées. Le salon exploite aussi sa plateforme Tranoï Link, présentant des tendances piochées parmi les 220 labels inscrits sur son dispositif en ligne.


Thebe Magugu présentera sa collection sur Sphere - Thebe Magugu


Le Palais de Tokyo sera également le lieu de la découverte des collections printemps-été 2022 des huit créateurs sélectionnés pour participer au showroom de la Fashion Week parisienne, Sphere. L'occasion de rencontrer et découvrir le travail de valeurs montantes comme Kenneth Ize, Benjamin Benmoyal, Mossi, Thebe Magugu, Germanier, LGN Louis-Gabriel Nouchi, Christoph Rumpf et Alexandre Blanc.

D'autres showrooms



Sphere n'est pas le seul tremplin pour les jeunes créateurs. L'Institut suédois, dans le IIIe arrondissement, met de son côté en avant les designers suédois. Et la demande apparaît forte pour les labels scandinaves de se faire une place à Paris, car l'opération "Swedish fashion designers in Paris" opère en deux temps. Dix premiers labels, dont Jeaneric ou House of Dagmar, sont présentés jusqu'au 29 septembre. Puis du 30 septembre au 3 octobre, ce sont quinze noms de jeunes créateurs et étudiants qui sont mis en avant par le Swedish Fashion Council et le Beckmans College of Design de Stockholm.

Le Portugal sera aussi présent avec Portugal fashion et Moda Lisboa, mettant en exergue le travail de trois créateurs ce 1er octobre à la Galerie Joseph. Les collections du printemps-été 2022 de Constança Entrudo, Maria Carlos Baptista et Ricardo Andrez seront ainsi présentées. Les Hongkongais de Fashion Farm Foundation présenteront quant eux les propositions des labels PabePabe, Ponder.er et Vann.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com